Anniversaire de Michael Dorn

Aujourd'hui en ce 9 décembre, nous souhaitons un très joyeux anniversaire à Michael Dorn, alias le Lieutenant-Commander Worf, qui fête ses 67 ans !

Michael Dorn est né le 9 décembre 1952 à Luling au Texas, il grandit à Pasadena en Californie et intègre le Pasadena City College où il étudie les techniques radio et télévisuelles. Après son diplôme, il joue dans plusieurs groupes de rock entre San Francisco et Los Angeles où il s'établit définitivement.

Son premier rôle au cinéma sera dans le film Rocky sorti en 1976 où il apparaît comme garde du corps d'Apollo Creed. Malheureusement, il ne sera pas crédité pour ce rôle. Il poursuit sa carrière d'acteur et il intègre de 1979 à 1982 la série à succès CHIPS, qui suit les aventures de deux motards officiers de la California Highway Patrol, dans la région de Los Angeles. Il apparaîtra dans 31 épisodes de la série.

Michael Dorn intègre la grande aventure Star Trek en 1987 lorsqu'il est choisi pour incarner le rôle de l'enseigne puis du lieutenant Worf dans Star Trek: La Nouvelle Génération. Il tiendra ce rôle durant les 7 saisons de la série puis il intègre de 1995 à 1999 le casting de Star Trek: Deep Space Nine toujours dans le rôle de Worf. Au cinéma, il sera à l'affiche des films Star Trek VI : Terre Inconnue (1991), Star Trek VII : Generations (1994), Star Trek VIII : Premier Contact (1996), Star Trek IX : Insurection (1998) et Star Trek X : Nemesis (2002). Il est l'acteur de la saga Star Trek qui cumule le plus de temps à l'écran puisqu'il apparaît dans 277 épisodes ; 175 épisodes de TNG et 102 épisodes de DS9 et 5 films !

Dernièrement, Michael Dorn est très actif dans le domaine du doublage, que ce soit en dessin animé ou jeux vidéo.

Biographie de Worf :

Worf est un Klingon né sur Qo'noS, planète-mère de l’Empire, en 2340. Son enfance est marquée par la disparition brutale de son père Mogh, membre influent du Haut Conseil Klingon, et de sa mère lors du massacre de Khitomer perpétré par les Romuliens en 2346. Secouru par les forces de Starfleet il est recueilli par Sergey et Helena Rozhenko, il conserve son prénom auquel ses parents adoptifs terriens associent toutefois leur patronyme. En tant que citoyen de la Fédération des Planètes Unies, l'adolescent s’appelle donc officiellement Worf Rozhenko.

Tout d’abord installé sur la colonie agraire de Gault, il gagne la Terre en 2353 après avoir accidentellement causé la mort d’un de ses camarades lors d’une partie de football. Le jeune Klingon veille par la suite à garder une certaine réserve dans les jeux qu’il partage notamment avec Nikolai Rozhenko, son frère d’adoption, il ignore alors qu’il possède également un frère biologique, Kurn, trop jeune pour s’être trouvé sur Khitomer en 2346 et élevé par des amis de Mogh sur Qo’noS. Parce que son entourage familial a toujours veillé à ce qu’il garde le contact avec son peuple d’origine, allant jusqu’à lui permettre de voyager au sein de l’Empire, Worf étudie par ailleurs les coutumes et traditions klingonnes qu’il respecte autant que possible.

Lorsqu’il entre à l’Académie de Starfleet en 2357, il entend d’ailleurs y acquérir une formation qui ne l’empêchera pas de se considérer foncièrement comme un guerrier dans la plus pure idéologie klingonne. Cette double éducation lui vaut quelques déboires rapidement compensés par des qualités qui lui permettent d’être promu officier quatre ans plus tard avec le grade de sous-lieutenant. Il devient le premier Klingon se voyant confier un tel poste au sein de la flotte et sert notamment à bord de l'U.S.S. Hawk avant de recevoir en 2364 son affectation sur l’U.S.S. Enterprise NCC-1701-D sous les ordres du capitaine Jean-Luc Picard. Il y partage tout d'abord le rôle de contrôleur de vol avec Geordi LaForge. Avant la fin de l’année 2364, la disparition du lieutenant Tasha Yar fait cependant de lui le nouveau chef de la sécurité du vaisseau en même temps qu’il se voit promu au grade de lieutenant. Il remplit ces fonctions capitales avec une efficacité d’autant plus grande que son sens de l’honneur lui interdit tout agissement contraire à la loyauté envers autrui, tandis que ses dispositions naturelles le poussent à rechercher les actions glorieuses, sans pour autant le pousser à s’exposer inutilement. En dehors de la brève période au cours de laquelle il quitte l’Enterprise afin de s’engager aux côtés de son frère Kurn et du chancelier Gowron dans la guerre civile klingonne qui éclate entre 2367 et 2368, Worf sert donc en tant qu’officier de Starfleet et devient lieutenant-commander peu avant la destruction de l'Enterprise en 2371.

Sur le plan sentimental, le Klingon est tout d'abord profondément épris de K'Ehleyr, dont le père seul est originaire de Qo'noS alors que sa mère est humaine, lorsqu’il n’est encore qu’un simple cadet de l’Académie de Starfleet en 2359. Il la revoit six ans plus tard à bord de l’Enterprise-D et il est à deux doigts de l’épouser. Même si ce mariage n’a finalement pas lieu, ces touchantes retrouvailles ont pour résultat la conception d’un enfant. Ce dernier, qui porte le nom d'Alexander Rozhenko, naît en 2366 à l'insu de Worf qui adopte la même année, mais comme frère de sang, le petit Jeremy Aster, dont la mère Marla est morte sous ses ordres, selon le rite appelé « R'uustai ». K'Ehleyr ne présente cependant Alexander à son père qu’un an plus tard, peu avant d'être assassinée par Duras. Le Klingon de Starfleet use alors du droit de vengeance que lui confère la législation de sa planète natale et il abat le meurtrier de celle qu’il aimait.
En 2369, Worf tombe sous le charme de Ba’el, née quant à elle de l’union d’un officier Romulien, Tokath, et d’une Klingonne nommée Gi’ral, dans un camp de prisonniers installé de longue date par les forces de Romulus au cœur du système de Carraya. Sa nouvelle compagne, qui craint la réaction du monde extérieur à son égard, décide néanmoins en dernier recours de ne pas le suivre hors de la « prison » où elle est née.
Le chef de la sécurité de l’Enterprise-D fait ensuite la conquête de Deanna Troi, à laquelle il s’est vu marié dans une réalité parallèle au début de l’année 2370, une union dont une fillette de deux ans prénommée Shannara était supposée représenter le plus beau fruit, tandis que la conseillère a vécu quant à elle une expérience empathique au cours de laquelle elle se précipitait tout naturellement dans les bras du Klingon. Il en résulte une idylle qui semble toutefois s’interrompre en 2371 lorsque Worf quitte temporairement Starfleet après la destruction de l'U.S.S. Enterprise sur Veridian III.

Au terme de sa rupture avec Starfleet et avec Deanna Troi, qui l’a conduit à accomplir une nouvelle retraite au monastère klingon de Boreth, Worf accepte en 2372 de se rendre sur la station Deep Space Nine afin de mieux comprendre le déploiement de forces amorcé par l’Empire Klingon. Lorsqu’il s’avère que les troupes réunies par le chancelier Gowron sous le commandement du général Martok s’apprêtent à envahir l'Union Cardassienne, Worf est à la fois sollicité par l’armée impériale et par Starfleet. Il choisit finalement le camp dans lequel il a servi des années durant et accepte de reprendre du service, devenant chef des opérations stratégiques sur DS9 tout en s’y essayant au rôle de médiateur entre Starfleet et les Klingons, qu’il se refuse à considérer comme ses ennemis véritables, ou en prenant les commandes de l'U.S.S. Defiant NX-74205 en sa qualité d'officier-en-second du vaisseau.

En 2373, il est ainsi impliqué dans l’attaque menée contre les Borgs qui menacent la Terre. Téléporté à bord du tout nouvel U.S.S. Enterprise NCC-1701-E, Worf assiste le capitaine Picard dans sa lutte contre les Borgs qui ont envahi le vaisseau et entrepris d’assimiler l'équipage et menacent en outre d’altérer le passé de la Fédération de façon irrémédiable.

Son affectation sur Deep Space Nine permet également à Worf de croiser de nouveaux visages. S’il n’est pas insensible à la sensualité brutale de Grilka, dirigeante de l’ancienne Maison Klingonne de Kozak amenée à rendre visite à son ex-époux Quark en 2373, il succombe ainsi à son attirance pour la Trill Jadzia Dax. Leur mariage, célébré l’année suivante, ne dure cependant pas plus de quelques mois puisque la jeune épouse, qui se préparait à donner un enfant à son couple, est bientôt attaquée par Gul Dukat, alors sous l’emprise d’un Pah-wraith. Seul son symbiote survit à affrontement pour se voir confié à une autre Trill prénommée Ezri. Après ce drame et malgré un regain de tendresse alors que les deux officiers ont été capturés ensemble par les Breens au cours de l’année 2375, le Klingon de Starfleet ne parviendra toutefois jamais à retrouver en Ezri Dax ce qu’il aimait en Jadzia.

Toujours en 2375, Worf, qui a quitté DS9 afin d'établir un périmètre de sécurité contre le Dominion dans le secteur 441, retrouve une nouvelle fois ses anciens coéquipiers à bord de l’Enterprise-E et les accompagnent sur Ba'ku. Il se trouve alors impliqué dans la crise qui agite cette planète, source d’une éternelle jeunesse convoitée par les puissants Son'a et par quelques dirigeants peu scrupuleux de Starfleet.

Le lieutenant-commander Worf rejoint ensuite la station sur laquelle il est basé, son rôle dans le conflit qui oppose la Fédération au Dominion s'avérant capital puisqu’il conditionne très largement les relations entre Starfleet et l’Empire Klingon. Lorsque cette dernière grande puissance redevient l’alliée de Starfleet, le fils de Mogh se partage en effet entre ses compatriotes et ses collègues officiers, servant les uns et les autres avec le courage et le sens de l’honneur qui le caractérisent jusqu’à la victoire finale sur les Fondateurs. Au terme du conflit contre le Dominion, dans lequel son propre fils Alexander s'est impliqué aux côtés des Klingons, Worf est en outre amené à discuter les ordres du chancelier Gowron qu’il finit par défier et par mettre à mort lors d’un combat singulier. Il refuse néanmoins d’endosser la charge de celui qu’il vient de tuer et l’offre à Martok qui dirige dès lors l’Empire Klingon. Lorsque les hostilités cessent à la fin de l'année 2375, le fils de Mogh se voit invité à représenter la Fédération sur Qo'noS et entame donc une carrière diplomatique.

Ces nouvelles fonctions ne l'empêchent nullement d'assister en 2379 au mariage de William T. Riker, qui vient d'être promu capitaine de l'U.S.S. Titan, avec Deanna Troi, laquelle a été nommée conseillère à bord du même bâtiment. En route pour Betazed où doit se dérouler la seconde partie des festivités, à bord de l’Enterprise-E, Worf est amené à combattre Shinzon aux côtés des Romuliens qui refusent d'obéir à ce dernier et il reconnaît au terme de cet affrontement que ses anciens adversaires se sont comportés de façon honorable.

Dans le futur alternatif du dernier épisode de Star Trek TNG on peut constater que Worf poursuit sa carrière diplomatique pour le compte de l'Empire Klingon et qu'il a même été nommé gouverneur d'une province de l'Empire.

Voici quelques répliques célèbres de notre Klingon préféré :

Garak : "Enfin, Monsieur Worf, vous êtes un Klingon, ne me dîtes pas que vous n'êtes pas tenté par un petit génocide au nom de l'auto-défense et du bien être général."
Worf : "Je suis un guerrier, pas un meurtrier."

Worf parlant à Data à propos des humains : "Je ne comprends pas leur humour non plus."

Worf : "Aujourd'hui est un bon jour pour mourir !"

Worf tirant sur des Borgs : "Assimilez donc ça !"

Worf goûtant pour la première fois du jus de prune : "C'est une boisson de guerrier !"

Sources : Wikipedia, Memory-Alpha et Star Trek.com

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload