Anniversaire d'Alexander Siddig

En ce 21 novembre, nous souhaitons un très joyeux anniversaire à Alexander Siddig, alias le Docteur Julian Bashir dans Star Trek: Deep Space Nine, qui fête ses 54 ans.

Alexander Siddig est un acteur britannique né en 1965.

Originaire du Soudan, il s'installe avec sa mère en Angleterre pour échapper à la situation peu stable du pays. Son oncle, un certain Malcolm McDowell, lui donne un coup de pouce en lui payant ses études. Dans un premier temps, Siddig s'oriente vers un cursus scientifique mais, bien vite, ses rêves l'emportent et il opte pour la London Academy of Music and Dramatic Arts.
Une fois formé au métier de comédien, il ne tarde pas à passer des castings. Le fait qu'il soit un des seuls acteurs arabes dans le milieu londonien est un véritable avantage. Le public le découvre dans Samy et Rosie s'envoient en l'air de Stephen Frears en 1987, puis on le retrouve dans le téléfilm A Dangerous Man: Lawrence After Arabia trois ans plus tard, ainsi que le feuilleton The Big Battalions. En parallèle de son travail en télévision, il se fait également connaître sur les planches.

En 1993, il décroche le rôle qui donne un véritable tournant à sa carrière : c'est lui qui est choisi pour incarner le Docteur Julian Bashir dans la série culte Star Trek: Deep Space Nine, il incarnera le personnage durant les 7 saisons de la série jusqu'en 1999. Cependant, ce personnage est sans doute un peu trop marquant et le comédien peine légèrement à s'en détacher.
Son rythme de tournage s'en ressent quelque peu. Cependant, cela ne l'empêche pas de multiplier les seconds rôles tout au long des années 2000. Ainsi on le retrouve dans Vertical Limit, Le Règne du feu, Kingdom of Heaven, La Nativité ou encore Syriana.

Dans le même temps, l'acteur est toujours présent sur le petit écran avec notamment les séries MI-5 ou encore 24h Chrono. Après avoir interprété Hermes dans Le Choc des Titans en 2010, on le retrouve en 2013 dans la série Atlantis où il incarne le roi Minos.
En 2015 et 2016, il interprète le prince Doran Martell dans les saison 5 et 6 de la série culte Game Of Thrones et en 2017 et 2018, il incarne le redoutable Ra's Al Ghul dans les saison 3 et 4 de la série Gotham.
Alexander Siddig bénéficie donc d'une carrière cinématographique et télévisuelle riche, souhaitons lui qu'elle soit longue et prospère !

Biographie de Julian Bashir :

Julian Subatoi Bashir est né en 2341, il est le fils unique d’Amsha et de Richard Bashir, un autodidacte ayant exercé de nombreux métiers différents pour le compte de la Fédération des Planètes Unies. Parce que Julian, alors âgé de six ans, semble présenter un retard lié à des troubles psychomoteurs, ses parents l'envoient sur la planète Adigeon Prime où l’on effectue à leur demande une reprogrammation de son patrimoine génétique. De tels traitements étant toutefois strictement prohibés par les instances judiciaires de la Fédération, Richard Bashir accepte en 2373 - lorsque la vérité quant aux décisions qu'il a prises 26 ans auparavant éclate au grand jour - d’être condamné à deux ans de réclusion au sein de la colonie pénitentiaire de Nouvelle-Zélande pour avoir enfreint la loi concernant les manipulations génétiques.

Devenu un enfant puis un adolescent aussi vif et brillant qu’imaginatif, Julian Bashir se passionne pour les récits d’aventures, de batailles ou d’espionnage sans pour autant négliger des sujets plus sérieux tels que l’expérimentation scientifique, domaine dans lequel il excelle. Associée à ces aptitudes, son expérience sur la planète Invernia II, où il est surpris par une violente tempête ionique en compagnie de son père et assiste, impuissant, à la mort d’une personne qu’un simple traitement à base de plantes locales aurait pu sauver, le conduit à décider très tôt qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir pour exercer la médecine.

Plein de fougue et curieux de tout, il intègre l’Académie Médicale de Starfleet où il s’illustre par ses résultats et par ses qualités sportives qui l’amènent à accepter le rôle de capitaine de l’équipe académique de racketball et à perfectionner sa technique de lancer de fléchettes. Parallèlement à son cursus principal, le jeune homme étudie également l’ingénierie et il sort second de sa promotion.

Devenu officier, le docteur Bashir, qui possède le grade de lieutenant, demande dès 2368 à être nommé sur Deep Space Nine afin d’y vivre l’existence trépidante qu’il prête volontiers à tout occupant d’une station située aux confins du Quadrant Alpha. Lorsqu’il prend ses fonctions sur DS9 en 2369, il est toutefois contraint de tempérer quelque peu son ardeur juvénile en comprenant notamment que la première tâche qui l’attend sera la réorganisation d’une infirmerie délibérément saccagée par les Cardassiens avant leur départ. Au cours des mois qui suivent, il se montre capable d’une volubilité que ses collègues ont tendance à juger excessive en même temps que d’un sens aigu des responsabilités. Excellent médecin, il entretient en outre avec ses patients des relations qui contribuent grandement à leur rapide guérison. Il se lie également d'amitié avec Garak, le seul Cardassien étant resté sur la station qui est à la fois tailleur, espion et agent double à la solde de son gouvernement et par la suite pour la Fédération.

Capturé par des Jem'Hadars en compagnie de Miles O'Brien au tout début de l’année 2372, le médecin-chef de DS9 entre de plain-pied dans la guerre qui oppose la Fédération au Dominion depuis plus d’un an déjà. En 2373, le docteur Bashir est impliqué plus directement encore dans le même conflit lorsqu’il est amené à seconder le personnel soignant d’une antenne médicale d’urgence installée sur Ajilon Prime. Quelques mois plus tard, il est une nouvelle fois enlevé par des ressortissants du Quadrant Gamma et emprisonné au sein du camp d’internement 371 installé par les Jem'Hadars sur un astéroïde isolé. Durant sa détention, Julian est par ailleurs remplacé, à l’insu des autres occupants de la station par un métamorphe du Dominion qui a pris son aspect.

Célibataire et sans enfant connu, l’officier médical en chef de Deep Space Nine ne ménage pourtant pas ses talents de séducteur auprès des jeunes femmes de son entourage. Après avoir fréquenté Delon Palis au cours de ses années d’études sur Terre, cet incorrigible romantique courtise ainsi Jadzia Dax, puis il tombe amoureux en 2370 de l’enseigne Melora Pazlar, une Elaysienne souffrant d’une motricité considérablement réduite du fait de la faible gravité régnant sur son monde natal. Le jeune médecin succombe ensuite aux charmes de Leeta, l’une des Dabo Girls du bar de Quark. Mais en 2373, il est invité par sa compagne à se rendre sur Risa afin d’y pratiquer le « Rite de Séparation » auquel les Bajorans se plaisent à sacrifier lorsqu'ils ne sont plus satisfaits de leurs relations amoureuses. En 2375, c’est au tour de Sarina, une ravissante muette dont on a cherché, apparemment en vain, à améliorer le patrimoine génétique, de faire chavirer le cœur du « Casanova de l’infirmerie » lorsque la santé de la jeune fille lui est confiée. À la fin de la même année, l’attirance de Bashir pour Dax finit, en outre, par devenir réciproque et débouche sur une liaison pleine de promesses alors que le symbiote Trill est désormais porté par Ezri.

Jusqu’à la fin de la guerre contre le Dominion, Julian Bashir, définitivement « mûri » par les expériences qu’il vient de vivre, participe activement à toutes les opérations menées par le capitaine Benjamin Sisko tout en étant confronté à de nouvelles épreuves psychologiques par le biais de Luther Sloane et de la mystérieuse Section 31, une branche occulte des Service Secrets de Starfleet, qui a décidé de s’offrir ses services. Lorsque la plupart des officiers de Deep Space Nine se séparent au terme du conflit, Bashir se déclare, quant à lui, décidé à poursuivre sa carrière au sein de la flotte.

Sources : Wikipédia et Memory-Alpha.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload