Anniversaire d'Avery Brooks

 

Aujourd'hui, 2 octobre, nous souhaitons un très joyeux anniversaire à Avery Brooks, alias le capitaine Benjamin Sisko dans Star Trek : Deep Space Nine, qui fête ses 71 ans !

Avery Franklin Brooks, né le 2 octobre 1948 à Evansville dans l'Indiana, est un acteur américain, réalisateur, chanteur et enseignant.
Avery Brooks a fréquenté l'université de l'Indiana et l'Oberlin College. Il a ensuite complété son B.A., plus un M.F.A. de l'Université Rutgers en 1976, devenant le premier Afro-Américain à recevoir une maîtrise en interprétation et en direction de Rutgers.

En 1984, Brooks a reçu des éloges critiques pour son rôle dans la production américaine Half Play sur le réseau PBS de Half Slave, Half Free dirigé par Gordon Parks, d'après le roman Odyssey de Solomon Northup. L'histoire raconte la vie de Solomon Northup, un homme libre de New York enlevé et vendu en esclavage en 1841 et détenu jusqu'en 1853, quand il a retrouvé sa liberté avec l'aide de sa famille et de ses amis. Il a été adapté à partir des mémoires de Northrup, Twelve Years a Slave en 1853.

Brooks est apparu dans l'adaptation cinématographique de 1985 de Finnegan Begin Again. En 1987, il joue le rôle d'Oncle Tom dans la production Showtime. Un troisième projet, qui a permis à Brooks de mettre en lumière l'histoire des Afro-Américains, a été sa performance dans le téléfilm Roots : The Gift en 1988, qui mettait en vedette ses futurs acolytes de Star Trek : LeVar Burton, Kate Mulgrew et Tim Russ.

En 1985, Avery Brooks interprète le rôle de "Hawk" pour la série de détectives à la télévision du réseau ABC Spenser: For Hire, basée sur la série mystère publiée par Robert Parker. Hawk est devenu un personnage populaire et, après trois saisons, en 1989, Brooks décroche sa propre série dérivée de courte durée, A Man Called Hawk.

Avery Brooks est surtout connu dans la culture populaire pour son rôle de commandant et plus tard capitaine Benjamin Sisko sur la série télévisée de science-fiction Star Trek: Deep Space Nine, qui a duré sept saisons de 1993 à 1999.

Brooks a remporté le rôle de Benjamin Sisko en battant 100 autres acteurs de tous les milieux raciaux pour devenir le premier capitaine afro-américain à diriger une série Star Trek. En décrochant le rôle, Brooks est également devenu le premier acteur masculin afro-américain dans un rôle de premier plan dans un drame de télévision de première diffusion depuis que Clarence Williams III a joué le rôle de détective de police Linc Hayes dans l'iconique série de ABC "hippie" policière, The Mod Squad de 1968 à 1973. Brooks est le deuxième acteur de l'histoire de la télévision américaine à réussir cet exploit depuis Bill Cosby qui avait joué avec Robert Culp dans la série d'espionnage I, Spy pour le réseau NBC de 1965 à 1968. Avery Brooks a également réalisé neuf épisodes de la série DS9, dont Far Beyond The Stars, un épisode centré sur l'injustice raciale.

Le producteur de la série Ronald D. Moore a dit de Avery Brooks :

"Avery, comme son personnage [Sisko], est un homme très complexe. Il n'est pas un acteur exigeant ou guidé par l'égo, mais plutôt un homme réfléchi et intelligent qui a parfois un aperçu du personnage auquel personne d'autre n'a pensé. Il a également été poliment infaillible et un homme chic dans toutes mes relations avec lui".

En 1998, il est apparu dans le film American History X, dans lequel joue également une autre actrice de Star Trek, Jennifer Lien. Il a également joué le rôle de Paris dans le film de 1998 The Big Hit.

Avery Brooks a enseigné au Oberlin College et à la Case Western Reserve University. Diplômé du Livingston College et de la Mason Gross School of Arts à l'Université Rutgers, il a accepté un poste en 1976 en tant que professeur agrégé d'arts de la scène avec Mason Gross et a depuis été promu professeur titulaire.

De 1993 à 1996, Brooks a été directeur artistique du National Black Arts Festival en association avec l'Université Rutgers. Tenu chaque année depuis 1988 à Atlanta, en Géorgie, ce festival de renommée internationale célèbre la culture afro-américaine et les personnes d'ascendance africaine. En outre, Brooks a fait un travail considérable avec le programme de la Smithsonian Institution dans Black American Culture.

Chanteur de baryton profond, Avery Brooks a joué sur scène avec Butch Morris, Lester Bowie et Jon Hendricks. Il a également enregistré un album avec le saxophoniste James Spaulding en hommage à Duke Ellington. En 2009, il sort son premier album, Here, un album de reprises jazz et blues ainsi que des créations orales.

Avery Brooks est également un acteur de théâtre reconnu.

Biographie de Benjamin Sisko :

Né sur Terre à La Nouvelle-Orléans en 2332, Benjamin Lafayette Sisko passe son enfance dans le quartier français de ce port du Mississippi où son père dirige un restaurant créole. De même que les autres enfants de la famille (parmi lesquels sa sœur Judith), Benjamin y joue chaque soir le rôle de « goûteur » des nouvelles recettes préparées par Joseph Sisko.

Le jeune garçon se passionne parallèlement pour le sport avec une prédilection pour le baseball, dont il connaît les meilleurs joueurs professionnels jusqu’à la disparition de cette catégorie en 2042 et pour la lutte.

Lorsqu’il entre à l’Académie de Starfleet en 2350, Benjamin Sisko continue pendant quelques semaines à se faire téléporter chaque soir jusqu’au domicile familial afin d’y prendre ses repas en famille puis il finit par déroger quelque peu à la tradition paternelle et se mêle plus volontiers à ses condisciples, parmi lesquels Calvin Hudson, qui devient l’un de ses meilleurs amis, allant jusqu’à diriger l’équipe de lutte qui s’est constituée dans les rangs des cadets.

Après avoir effectué un stage d’observation sur la base stellaire 137 lors de sa dernière année d’études, il sort promu de l’Académie en 2354 et rencontre Jennifer, qui ne tardera pas à devenir sa femme, immédiatement après être devenu officier de Starfleet.

L’une de ses toutes premières affectations (lorsqu'il n'était encore que cadet) l'ayant conduit sur la station Pelios, il y fait la connaissance d’un diplomate Trill nommé Curzon Dax. En 2355, il embarque à ses côtés à bord de l'U.S.S. Livingston avant d'être transféré à bord de l'U.S.S. Okinawa sous le commandement du capitaine James Leyton. Il participe alors aux combats entre la Fédération et les Tzenkethi. Devenu lieutenant-commander et premier officier du navire à la demande expresse de Leyton, il conserve les mêmes fonctions à bord de l'U.S.S. Saratoga, vaisseau à bord duquel il voyage en compagnie de son épouse et de leur fils Jake, né en 2355.

Au tout début de l’année 2367, le Saratoga est détruit lors de la bataille de Wolf 359 contre les Borgs. Jennifer Sisko ne survit pas à l’attaque menée par Jean-Luc Picard (assimilé sous le nom de Locutus), laissant Benjamin totalement seul pour s’occuper de Jake. Ce dernier accompagne finalement son père sur les chantiers martiens d’Utopia Planitia où l’officier sert durant près de trois ans, en travaillant notamment sur le prototype du Defiant, un vaisseau de la flotte d’un tout nouveau type.

En 2369, Ben Sisko est élevé au grade de commandeur et se voit confier la responsabilité de Deep Space Nine, nouveau nom donné à l’ancienne station minière cardassienne Terok Nor installée en orbite de Bajor pendant l’occupation de cette planète. Peu enclin à s’enthousiasmer pour son nouveau poste, il s’aperçoit toutefois qu’un trou de ver, improprement surnommé « vortex », menant directement dans le Quadrant Gamma s’ouvre à proximité de la station. Choisi par les entités habitant ce passage, les Prophètes de Bajor, en tant qu’« Émissaire » du peuple bajoran, Sisko devient consécutivement une figure religieuse en même temps qu’il prend conscience des implications commerciales, diplomatiques et politiques de sa récente découverte.

Passionné par une telle situation, cet homme au caractère bien trempé administre donc la station qui lui a été confiée, accède au grade de capitaine en 2371 et prend bientôt les commandes de l'U.S.S. Defiant, le petit bâtiment qu’il avait contribué à mettre au point quelques années plus tôt. Que ce soit dans le rôle d’officier supérieur de Starfleet ou dans celui d’Émissaire, Benjamin Sisko s’acquitte de toutes les tâches qui lui sont confiées avec une totale efficacité et une humanité teintée d’un mysticisme dont il se serait pourtant prétendu à l’abri avant sa rencontre avec les Prophètes.

Devenu veuf après seulement douze années de mariage, cet officier connaît sur le plan sentimental quelques liaisons passagères avant de rencontrer en 2371 la ravissante Kasidy Yates (la rencontre est provoquée par son fils, Jake Sisko), capitaine d’un vaisseau-cargo qui se révèle l’année suivante servir au transport d’armes destinées aux rebelles du Maquis. Les sentiments de Ben et de Kasidy survivent toutefois à cette crise et les deux amants se retrouvent dès la libération de la jeune femme pour ne plus se quitter jusqu’à leur mariage en 2375, malgré l’opposition des Prophètes, tandis que Yates attend un enfant du capitaine de DS9.

Directement impliqué dans le long conflit qui oppose les forces du Dominion et celles de leurs nombreux alliés, les Cardassiens en tête, à celles de la Fédération et de leurs propres alliés au début des années 2370, Sisko reçoit en 2374 l’aide des Prophètes du trou de ver, lesquels exterminent les nombreux vaisseaux Jem'hadars qui transitaient alors par cette voie. Sachant qu’il lui reste un prix très lourd à payer pour cette assistance inespérée, Sisko se prépare au cours des mois qui suivent à assumer une destinée hors du commun.

À la fin de l’année 2375, il défie ainsi les Pah-wraiths, sortes de démons de la mythologie bajorane qui constituent le pendant négatif des Prophètes, et il s’aperçoit en rejoignant ces derniers, dont sa propre mère, Sarah, était issue... que son apprentissage à leurs côtés ne fait que commencer bien que son existence humaine soit arrivée à son terme et même si la possibilité semble lui être laissée de revoir un jour ceux qui lui sont chers.

Sisko est ouvert à tout le monde, bien qu'il évite toute relation amoureuse depuis la mort de sa femme. Il est passionné par le baseball, il possède divers holo-programmes de match et a une grande connaissance de son histoire et de ses joueurs, il est intéressé par l'aérospatial, il construira un véritable voilier solaire Bajoran et fera le voyage jusqu'à la zone Cardassienne afin de prouver que la légende Bajorane relatant le même trajet en des temps anciens est fondée. Il s'intéresse à l'histoire d'autres peuples, surtout l'histoire Bajorane à cause de son statut d'Émissaire, il connaît également la plupart des devises de l'acquisition Ferengi.

Bien que partageant les mêmes valeurs fondamentales des capitaines Jean-Luc Picard et Kathryn Janeway, Benjamin Sisko montre une tendance à compromettre ces valeurs dans des situations extrêmes. L'exemple le plus frappant est dans l'épisode Sous la lune pâle, dans laquelle Sisko, entrave la justice et se rend complice involontaire d'assassinat afin de modifier le cours du conflit les opposants au Dominion. Par la suite, Sisko enregistre un journal de bord personnel en ce qui concerne ses sentiments sur toute l'affaire, déplorant le fait qu'il ne semble éprouver aucun remords pour ses actes en entraînant les Romuliens dans la guerre, afin d'augmenter sensiblement les chances de survie de la Fédération avant de le supprimer de l'ordinateur.

Un autre exemple de cette approche sombre peut être trouvé dans l'épisode Pour l'uniforme, dans lequel Sisko n'hésite pas à empoisonner l'atmosphère d'une colonie du maquisarde afin d'attraper le traître Michael Eddington, Sisko prévient quand même le Maquis suffisamment à l'avance pour qu'ils puissent évacuer la planète.

Sources : Wikipédia et Memory Alpha.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload