Anniversaire d'Alan Van Sprang

 

Aujourd'hui, 19 juin, nous souhaitons un très joyeux anniversaire à Alan Van Sprang, alias le capitaine Leland dans Star Trek : Discovery, qui fête ses 48 ans.

Alan Van Sprang, né le 19 juin 1971 à Calgary en Alberta, est un acteur canadien.  
Il débute sa carrière à la fin des années 1990. Il apparaît dans des séries comme : Monk, Les Tudors où il interprète un personnage principal de la saison 3 Sir Francis Bryan, Jessica King, Reign : Le Destin d'une reine où il incarne durant deux saisons le rôle du roi de France Henri II.
En 2018, il intègre le casting de la saison 2 de Star Trek : Discovery dans le rôle du capitaine Leland.

Biographie du capitaine Leland :

Leland est un officier des services secrets de Starfleet, la Section 31, au 23ème siècle.
C'est une vieille connaissance du capitaine Christopher Pike.

En 2257, il recrute au sein de la Section 31 l'impératrice Philippa Georgiou de l'univers miroir, ramenée dans notre dimension par l'U.S.S. Discovery NCC-1031. Il commande alors un vaisseau espion de la Section 31.

Lors de la crise dite de "l'Ange Rouge", Leland est chargé d'enquêter sur l'affaire. Il envoie Philippa Georgiou sur Qo'noS, planète mère de l'Empire Klingon, pour stabiliser le pouvoir de la Chancelière L'Rell et en profite pour recruter Ash Tyler au sein de la Section 31. Du fait de son enquête qui empiète sur celle du capitaine Pike, les deux officiers se retrouvent confrontés l'un à l'autre et l'amirale Cornwell leur ordonne de mettre leurs différends de côté et de travailler ensemble. Ensemble ils mettent au point un plan pour capturer l'Ange Rouge, par la même occasion, pressé par le commander Michael Burnham, Leland finit par lui avouer la vérité :

En 2236, il travaillait avec le parents de Michael, de brillants scientifiques, pour le projet secret de la Section 31 : le Projet Dédale. En effet, les Klingons faisaient des recherches sur les voyages dans le temps et Starfleet décida de l'imiter en créant une combinaison permettant de voyager dans le temps : la combinaison de l'Ange Rouge.
Leland fut chargé de voler un cristal temporel, mais les Klingons remontèrent sa trace et ils attaquèrent Doctari Alpha, l'avant poste de recherche de la Fédération où vivaient les parents de Burnham.
Michael survécut, son père fut tué et sa mère enfila la combinaison pour essayer de changer la réalité temporelle, devenant donc l'Ange Rouge.

Suite à ses révélations, le capitaine Leland fut infecté par les nanorobots du Contrôle : intelligence artificielle stratégique de la Section 31, devenue génocidaire pour stopper toutes les guerres.

Dès lors, Leland-Contrôle infecta tous les vaisseaux de la Section 31, massacrant leurs équipages, il tua les amiraux de Starfleet responsable de la Section 31. Il souhaitait plus que tout acquérir le savoir compilé dans l'ordinateur de l'U.S.S. Discovery, ce qui lui permettrait d'atteindre la conscience. Le Discovery avait en effet "hérité" du savoir d'une sphère qui avait sillonné la galaxie pendant des siècles et accumulé énormément de connaissances.

S'en suivit une gigantesque bataille spatiale entre d'un côté l'U.S.S. Discovery, l'U.S.S. Enterprise, des renforts Klingons et Kelpiens et de l'autre la flotte de la Section 31 commandée par Leland-Contrôle.
Ce dernier aborda le Discovery pour s'emparer des données, il fut combattu par Philippa Georgiou et le commander Nhan.
Finalement Georgiou piégea Leland dans la cage du moteur sporique qu'elle magnétisa, ce qui provoqua la mort de ce dernier par la destruction des nanorobots. Pour échapper définitivement au Contrôle, le Discovery se projeta 900 ans dans l'avenir.

Réplique de Leland :

Leland : "Christopher..."
Pike : "Leland..."
Leland : "Ce sont des cheveux blancs que je vois ?"
Pike : "Oui mais moi j'ai toujours des cheveux !"

Leland au capitaine Pike : "Il y a toujours des vies en jeu. C’est ça notre travail. Voyez-vous, nous faisons ce que nous faisons pour que vous puissiez faire ce que vous faites."

Leland-Contrôle : "Il y a 7000 vaisseaux actifs à Starfleet, tous dépendants de la chaîne de commandement. Cette chaîne est incontestée, intacte, invisible, chaque instruction transmise par les canaux. Avec le temps, même ceux qui ne suivraient pas mon agenda sciemment… le feront."

Sources : Wikipédia et Memory Alpha.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload