Anniversaire de Zachary Quinto

01/06/2019

 

Ce 2 juin, nous souhaitons un joyeux anniversaire à l'acteur Zachary Quinto qui fête ses 42 ans.

En 1999, Zachary Quinto obtient une licence de Théâtre à l'école d'art dramatique de l'université Carnegie-Mellon à Pittsburgh. Avant de se faire repérer, il fait plusieurs apparitions sur les planches et sur le petit écran dans des séries telles que Lizzie McGuire, 24h Chrono ou encore Charmed.
Entre 2006 et 2010, il incarne le tueur en série Gabriel Gray (Sylar) dans la série Heroes. C'est ce rôle qui le fera connaitre du grand public et révèlera son talent.

Lors du ComicCon de 2007, Quinto est officiellement annoncé au casting de "Star Trek" de J.J. Abrams, succédant à Leonard Nimoy pour incarner un jeune Spock tiraillé par ses émotions. C'est le premier long métrage auquel Quinto participe.
Il reprendra les longues oreilles du personnages pour "Star Trek Into Darkness" en 2013 ainsi que pour "Star Trek Beyond" (Sans Limites en français) en 2016.

Il est l'un des fondateurs de la maison de production Before The Door Pictures qui produit plusieurs films indépendants tels que Margin Call de J.C. Chandor ou encore All Is Lost. Ces films sont acclamés par la critique.

Côté planche, Quinto se fait remarquer dans la pièce Angel In America, pièce jouée d'octobre 2010 à février 2011. L'acteur joue Louis Ironson, rôle principal, et est récompensé par le Theatreworld Outstanding Debut Performance Award.

En 2011, il fait partie du casting de la nouvelle série American Horror Story, où il tient d'abord le rôle de Chad, un homosexuel mort qui hante les habitants de son ancienne demeure, puis il incarne le mystérieux Docteur Thredson qui lui vaut le Critics' Choice Television Award du meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm en 2013.

Lors de l'année 2015, Quinto joue l'Agent John Smith dans le film Agent 47, puis dans le drame de Justin Kelly, I am Michael où il interprète un militant homosexuel devenu prêtre anti-gay.
Il joue également dans le biopic Snowden.
Pour finir, il est au casting de The Slap (La Baffe), une mini-série racontant les répercutions dramatiques d'une giffle donnée à un enfant.  

Après Star Trek Beyond en 2016, ill joue dans le drame Tallulah, de Sian Heder, uniquement disponible sur Netflix.

En avril 2017, il tient le premier rôle du drame psychologique Aardvark (en), écrit et réalisé par Brian Shoaf. Il y donne la réplique à deux acteurs révélés par la télévision, Jenny Slate et Jon Hamm. Puis il fera partie du large casting réuni par Drew Pearce pour son thriller de science-fiction Hotel Artemis.

Concernant sa vie privée, Zaquary Quinto entretient une relation avec le top model Miles McMillan depuis fin 2014.

Biographie de Spock (Kelvin Timeline) :

Source : "Star Trek" (2009) de J.J. Abrams (Canon).

En 2230, Amanda Grayson donne naissance à un enfant moitié humain, moitié vulcain sur la terrasse de la maison de l'ambassadeur Sarek, son mari.
Sa moitié humaine, vue par les autres vulcains comme un véritable handicap, vaudra à Spock une enfance difficile où il devra travailler son contrôle émotionnel plus qu'aucun autre vulcain ne le fera, spécialement face aux autres enfants vulcains. Son père l'encourage à suivre la voie de son peuple, tandis que sa mère l'encourage à suivre sa propre voie, lui affirmant qu'elle serait toujours fière de son fils.

Alors qu'il est accepté à l'Académie des Sciences de Vulcain, le jeune Spock décline son entrée dans cette prestigieuse institution au profit de Starfleet après qu'on lui ait fait remarquer, une nouvelle fois, son handicap.
Il passe les années suivantes à l'Académie de Starfleet où il programme pendant quatre ans le test du Kobayashi Maru.

Il entretient une relation amoureuse avec le cadet Nyota Uhura, qu'il tire d'un mauvais pas alors que celle-ci enquêtait sur un mystère non résolu depuis un siècle et qu'elle s'était introduite avec le cadet Kirk dans une zone interdite au cadet.
L'instructeur Spock falsifie une autorisation d'accès qu'il délivre ensuite à l'Amiral Marcus afin de tirer sa petite amie du mauvais pas dans lequel elle s'était fourrée. (Source : "Star Trek Starfleet Academy", (2016), Mike Johnson, IDW Publishing).

En 2258, alors que la Terre reçoit un appel de détresse prioritaire en provenance de Vulcain, il rejoint l'Enterprise en tant qu'officier en second, directement sous les ordres du capitaine Pike. Il prendra le commandement du vaisseau après que Pike ait du se rendre à bord du Narada.
Alors que Vulcain commence à s'effondrer sur elle-même, le commander Spock décide de se téléporter aux abords de l'Arche Gatrik, où le Haut Conseil est réfugié. Son père, Sarek et sa mère, Amanda Grayson s'y trouvent et alors que Spock tente de les extirper de la planète, sa mère chute lorsque le sol se dérobe sous ses pieds avant que la téléportation ne s'active.
Spock voit donc sa mère mourir sous ses yeux avant d'assister, impuissant, à la destruction de sa planète natale.

Devant l'entêtement du cadet Kirk, nommé officier en second par Pike avant que ce dernier ne quitte le vaisseau, Spock se voit contraint de se passer des services de Kirk et l'expulse du vaisseau. Cependant, James Kirk réussira à revenir sur l'Enterprise avec Montgomery Scott avec de nouvelles instructions : mettre le capitaine Spock en colère.
Kirk réussit à exaspérer son capitaine et manque à peine de se faire étrangler par celui-ci avant que Spock ne se ravise et quitte son poste d'officier commandant de l'Enterprise, le laissant à Kirk.

Le jeune vulcain, résolu à neutraliser Nero avant que celui-ci ne détruise la Terre, accompagnera Kirk sur le Narada et pilotera le Jellyfish (vaisseau méduse) de l'ambassadeur Spock, son alter ego de la Prime Timeline (Leonard Nimoy). Avec cet engin très sophistiqué, lui et Kirk réussiront à mettre Nero hors d'état de nuire.
Le commander Spock demeurt officier en second de l'U.S.S. Enterprise, sous le commandement du capitaine James T. Kirk.

Quelques mois plus tard, Spock et Kirk se rendent sur Romulus afin d'y déjouer une tentative de plusieurs vulcains, dont Sarek, de détruire la planète avec un échantillon de Matière Rouge récupérée à l'emplacement de Vulcain. Suite à cet incident stoppé in-extremis, les romuliens mettent la main sur la Matière Rouge.
(Source : "Star Trek - The Vulcan Vengeance", IDW Publishing)

Il accompagne son capitaine lors de l'incident avec les Gorns, se rendant sur leur planète-mère pour récupérer le Projet Helios : invention des vulcains devant servir, initialement, à accélérer la reconstruction de la Nouvelle-Vulcain mais ayant accidentellement ouvert un trou de verre (vortex) vers le monde des Gorns. (Source : "Star Trek The Video Game", 2013).

Spock manque de mourir dans le volcan de la planète Nibiru alors qu'il tentait de déclencher un système de fusion froide pour stopper l'éruption cataclysmique dudit volcan. Kirk décide de rompre la Directive Première afin de sauver son premier officier. Ceci lui vaudra le retrait de son commandement suite au rapport que Spock délivre à Starfleet.
Les deux officiers sont, néanmoins, très vite réunis sur l'Enterprise suite à l'attentat des archives de Londres ainsi que l'attaque de John Harrison au QG de Starfleet.
Kirk, voulant venger la mort de l'amiral Pike, veut tuer Harrison mais Spock arrive à le persuader d'aller appréhender ce meurtrier afin qu'il puisse être jugé par les lois de la Fédération.

Alors que John Harrison, révélé être Khan Noonien Singh, prend le contrôle de l'U.S.S. Vengeance et tente de détruire l'Enterprise, Kirk se sacrifie pour sauver son vaisseau et Spock, dominé par ses émotions, traque Harrison jusque dans San Fransisco où il donnera du fil à retordre à ce dernier.
Une fois Khan maîtrisé et Kirk sauvé in-extremis et après une année de reconstruction, l'U.S.S. Enterprise entame sa première mission de cinq ans.
(Sources : "Star Trek Into Darkness", 2013, de J.J. Abrams)

En 2260, les choses se compliquent pour le commander Spock lorsqu'il entre en Pon-Farr.
Conduit immédiatement sur la Nouvelle-Vulcain, ses semblables révèlent à Kirk qu'il faut le conduire sur une autre planète de toute urgence avant que la situation ne dégénère. Spock y est amené et laissé. Kirk découvre alors que tous les vulcains entrés en phase de Pon-Farr sont abandonnés là-bas sans possibilité de retour. En effet, cette condition propre aux vulcains nécessitaient souvent de rentrer sur leur planète natale aujourd'hui détruite.
Se servant d'une signature de téléportation antérieur à son Pon-Farr, l'équipage de l'Enterprise arrive à secourir Spock et par la même occasion, l'ensemble des vulcains ayant sombré dans la folie.
(Source : "Star Trek After Darkness", 2013, IDW Publishing).

En 2263, il sera confronté à la disparition de son alter ego, l'ambassadeur Spock. Cela lui causera plus de tristesse qu'il ne veut bien l'admettre et il songera à quitter Starfleet pour se consacrer entièrement à la reconstruction de la Nouvelle-Vulcain.
C'est à ce moment que l'Enterprise est sauvagement attaqué par Krall et son essaim. Spock est alors blessé et frôle la mort, mais c'était sans compter sur la ténacité du docteur McCoy qui tente de le maintenir en vie avec les moyens mit à sa disposition...
L'officier en second de l'Enterprise participe activement à l'arrestation du capitaine Edison (Krall) et au sauvetage de la station Yorktown.
Finalement, il ne résigne pas son engagement auprès de Starfleet mais décide de prendre une année sabbatique avec le lieutenant Uhura en attendant que l'Enterprise-A soit terminé.
(Source : "Star Trek Beyond", 2016, de Justin Linn).

Tous deux se rendent sur Nouvelle-Vulcain et Spock compte poursuivre les travaux de son alter ego sur l'Académie des Sciences mais quelques mois plus tard, Kirk contacte le couple depuis l'U.S.S. Endeavor pour demander à Uhura de décrypter une transmission mystérieuse.
Découvrant une incursion Borg, Uhura et Spock décident de partir afin d'aider le capitaine Kirk à enrayer l'invasion des Borgs.
Lors d'un affrontement, Spock est capturé par les borgs et ceux-ci tentent de l’assimiler mais, confronté à un hybride humano-vulcain, ces derniers ne parviennent pas à introduire le commander auprès du Collectif. Celui-ci reprend le contrôle et se défend jusqu'à ce que lui et les autres captifs soient récupérés par Kirk qui les téléporte en échange d'une cargaison de torpilles sur le point d'exploser.
(Source : "Star Trek Boldly Go", 2016, IDW Publishing).

Kirk : "Comment on s'en sort Spock ? On a ni vaisseau, ni équipage. Nos chances sont minces.
Spock : Nous ferons ce que nous avons toujours fait, Jim, nous trouverons l'espoir dans l'impossible."
Kirk et Spock, à bord de l'U.S.S. Franklin, cherchant une solution pour stopper Krall. - "Star Trek Beyond", 2016, de Justin Linn.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload