Anniversaire du dernier épisode de La Nouvelle Génération

 

Aujourd'hui, 23 mai, nous célébrons le 25ème anniversaire de la diffusion américaine du dernier épisode de Star Trek La Nouvelle Génération : "Toutes les bonnes choses...", le 23 mai 1994.

Il s'agit d'un double épisode dont voici le synopsis :

2371, l'esprit du capitaine Picard se retrouve baladé entre trois trames temporelles qui se déroulent en parallèle : l'une à l'époque où il prend le commandement de l'Entreprise, l'une au temps présent, l'une vingt-cinq ans dans le futur. En même temps, on lui diagnostique une maladie incurable de dégénérescence mentale. Il finit par comprendre que Q est responsable de ses sauts dans le temps, et ce dernier lui indique que l'humanité est à nouveau en procès et menacée de destruction.
Picard essaie de déterminer, puis déjouer, les plans que les membres du Continuum Q ont prévu pour l'humanité. Dans chacune des trois trames, il parvient à amener son vaisseau en un point de l'espace où se trouve la source du mystère : une faille d'anti-temps qui menace de détruire l'univers.

Ce double épisode conclut la série Star Trek La Nouvelle Génération, il s'agit du 176ème épisode de la série, il sera récompensé d'un Emmy Award en 1994 dans la catégorie : Meilleurs effets spéciaux.

Répliques de l'épisode :

Q s'adressant directement aux spectateurs : "Il est temps de mettre fin à votre périple à travers les étoiles."

Q : "Le Continuum ne pensait pas que vous réussiriez, Jean-Luc. Mais moi, je le savais depuis le début.
Picard : Dites-vous que cela a fonctionné ? Nous avons détruit l’anomalie ?
Q : Est-ce tout ce que cela signifie pour vous ? Juste une autre anomalie spatiale, juste un autre jour au bureau ?
Picard : Cela a-t-il fonctionné ?
Q : Eh bien, vous êtes là, n’est-ce pas ? vous me parlez, n’est-ce pas ?
Picard : Et mon équipage ?
Q : L’anomalie, mon navire, mon équipage ! je suppose que vous vous inquiétez aussi pour votre poisson rouge ?

Q faisant ses adieux au capitaine Picard : "C'est l'exploration qui vous attend : ne pas cartographier les étoiles et étudier les nébuleuses, mais cartographier les possibilités inconnues de l'existence.
Picard : Q, qu'essayez-vous donc de me dire ?
Q : Vous le saurez le moment venu, nous nous reverrons Jean-Luc..."

Dernière scène de l'épisode, le capitaine Picard s'assoit avec ses officiers autour d'une table de poker et distribue les cartes : "Alors, partie à cinq cartes, rien de sauvage... et le ciel est la limite."

Sources : Wikipédia et Memory Alpha.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload