10ème anniversaire de "Star Trek" (2009) et de la Kelvin Timeline

06/05/2019

 

Il y a dix ans, le 6 mai 2009 sortait "Star Trek", un film de science-fiction basé sur l'oeuvre de Gene Roddenberry et reprenant les personnages originaux vus dans les années 60.

Le but de ce film était de revisiter les origines de la franchise tout en la rafraîchissant.

Genèse du projet :
 

S'il est d'abord uniquement producteur, J.J. Abrams finit par endosser le poste de réalisateur, entouré par les scénaristes Roberto Orci et Alex Kurtzman.
Le film connaît nombre refontes : les années à l'académie de l'équipage original, l'ancêtre du capitaine Kirk, Tiberius, suivit pendant les guerres romuliennes précédant la fondation de la Fédération... Tous ces projets ont été abandonnés suite à la pression des fans ou encore en raison de la scission entre CBS et Viacom.

Pour réaliser ce projet ambitieux de renouveler la franchise et d'attirer un nouveau public, J.J. Abrams et ses collègues choisissent judicieusement les acteurs pour reprendre ces rôles iconiques.

Casting :

Chris Pratt (Starlord dans "Les Gardiens de la Galaxie" depuis 2014), sera d'abord envisagé pour interpréter Kirk avant que Chris Pine ne soit sélectionné pour le rôle. Ce dernier appelle William Shatner qui lui donne son approbation pour prendre sa place sur le fauteuil de capitaine de l'Enterprise.

Zachary Quinto est choisit comme le nouveau Spock, acteur talentueux dévoilé dans la série "Heroes", ce film est sa première participation à un long-métrage.  

Pour interpréter Scotty, Abrams envoie un email à Simon Pegg pour lui proposer le rôle sans la moindre audition. L'acteur accepte tout de suite et travaille son accent écossais.

L'acteur sud-coréen John Cho est pressenti pour incarner le pilote Hikaru Sulu et est vivement encouragé par George Takei, l'interprète original du personnage américano-japonnais.  

Orci, Kurtzman et Abrams ont personnellement appelé Leonard Nimoy pour reprendre les traits de Spock, plus âgé, alors que l'acteur n'avait pas enfilé ses oreilles pointues depuis 1991 ("Star Trek VI : Terre Inconnue"). Le vieil homme reste longtemps hésitant avant de répondre favorablement, séduit par l'approche nouvelle du personnage.

Musique :

Le compositeur Michael Giacchino, ami et collègue de longue date des projets de J.J. Abrams s'occupe de la musique.
En plus de créer ses propres thèmes, il utilise et réadapte celui écrit par Alexander Courage pour la série originale de 1966.  

La "Kelvin Timeline" :

Ce film est une suite des aventures de Spock, qui, après avoir tenté de sauver la planète Romulus, se voit traverser un trou noir en même temps que son ennemi : Nero.
Lorsque ce dernier tente de détruire la Fédération toute entière, l'équipage de l'Enterprise intervient et réussit à mettre en échec le criminel romulien.
C'est donc une ligne temporelle alternative, déclenchée par l'arrivée de Nero, qui prend cours. Malgré certaines différences, l'équipage de l'Enterprise composé de Kirk, Spock, Uhura, McCoy, Scotty, Chekov et Sulu seront réunis pour faire front commun face aux différentes menaces.
Il faut attendre l'année 2016 pour que cette ligne temporelle alternative reçoive un nom : la "Kelvin Timeline".

Développement de l'univers Kelvin :

Après le premier film, deux suites ont vu le jour : "Star Trek Into Darkness", sorti en 2013, réalisé une fois encore par J.J. Abrams et "Star Trek Beyond" ("Sans Limites" en français), sorti en 2016, pour les cinquante ans de la franchise, mené, cette fois, par Justin Lin.
 

En plus des films, la Kelvin Timeline a été enrichie de nombreux comics édités par IDW Publishing depuis 2009 allant de "Countdown", un comics préquel au premier film, au dernier "Star Trek Boldly Go", sorti au printemps 2018.

Plusieurs jeux vidéo ont également vu le jour, tel que "Star Trek: The Video Game", paru en 2013 et précédant les évènements de "Star Trek Into Darkness", ou encore "Star Trek Bridge Crew", un jeu en Réalité Virtuelle plaçant le joueur à un poste clé de la passerelle de l'U.S.S. Aegis.  
Plus récemment, c'est "Star Trek Fleet Command", un jeu de gestion, qui est venu enrichir l'univers Kelvin sur smartphone et tablette.

À la tête scénaristique des comics et des jeux vidéo, l'on retrouve Mike Johnson.

À l'heure actuelle, l'avenir de la Kelvin Timeline reste assez floue, mais elle aura accomplit son but : raviver la franchise et amener de nouveaux fans auprès d'elle. Depuis la trilogie Kelvin, "Star Trek Discovery" a vu le jour, d'autres séries sont en projet pour satisfaire chaque fan, petit ou grand.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload