Anniversaire de Marina Sirtis

 

Aujourd'hui, 29 mars, nous souhaitons un très joyeux anniversaire à Marina Sirtis, alias le conseiller Deanna Troi dans Star Trek La Nouvelle Génération, qui fête ses 64 ans.

Marina Sirtis, née le 29 mars 1955 à Londres, en Angleterre, est une actrice et productrice anglaise.

Elle est la fille de Despina et John Sirtis, des camarades de classes grecques devenus amants. Ils ont tous les trois déménagé à Harringay dans le nord de Londres.

Alors encore au lycée, Marina passa secrètement une audition pour intégrer une école de théâtre et comédie contre la volonté de ses parents. Elle fut alors admise à la Guildhall School of Music and Drama.

En 1976, Marina sortit diplômée de cette école et entra au Connaught Theatre et y débuta sa carrière.

En 1985, elle apparut au cinéma en tant que victime de viol dans le film Le Justicier de New York aux côtés de Charles Branson.

L'année suivante, elle déménagea pour Los Angeles et devint par la suite naturalisée, gagnant la double citoyenneté anglo-américaine.
Cette même année, elle fit une apparition dans la série télévisée Sherlock Holmes, saison Le Retour de Sherlock Holmes.

Toujours en 1986, Marina Sirtis auditionna pour apparaître dans la toute nouvelle série Star Trek La Nouvelle Génération. Avant d'être connue pour son rôle de nos jours, elle demanda à jouer le rôle du chef de la sécurité le lieutenant Macha Hernandez, censée s'inspirer de Vasquez, un rôle venant tout droit du film Alien et joué par Jenette Goldstein. Mais après coup, Gene Roddenberry, qui avait le dernier mot, interchangea le rôle de Marina Sirtis et de Denise Crosby qui auditionna pour le rôle de Troi. Sirtis joua alors le rôle du Conseiller Deanna Troi et Denise Crosby celui de Tasha Yar, le nouveau nom de l'ancien personnage Macha Hernandez. Fait notable, Sirtis déclara que le premier jour où elle reçut le rôle de Troi, elle s'apprêtait à retourner en Angleterre car son visa de 6 mois prenait fin.

Dans l'univers de Star Trek, Marina Sirtis joua dans toute la série The Next Generation, fit trois apparitions dans la série Star Trek Voyager en 1999 et en l'an 2000.

Elle reprit également ce même rôle dans les quatre films de La Nouvelle Génération : Generations en 1994, Premier Contact en 1996, Insurrection en 1998 et Nemesis en 2002.

Elle joua le rôle d'une scientifique russe dans la série Stargate SG-1 en l'an 2000.

En 2002, elle apparut également dans le film Invasion Planète Terre, à l'origine créé par Gene Roddenberry et produit par son épouse et veuve Majel Barrett-Roddenberry.

Elle eut d'innombrables rôles dans d'innombrables films et séries à travers les années 2000. En mars 2011, on put la reconnaître à l'écran dans le rôle d'une mère et patiente irannienne qui était atteinte de la Maladie d'Alzheimer dans la série à succès Grey's Anatomy.

La même année, elle fut l'objet d'une plainte assez forte de la part d'un groupe de fan de la série Doctor Who afin qu'elle y fasse une apparition. Cette plainte fut appréciée par l'actrice, révélant ainsi trois semaines plus tard au Comic-Con de Montréal qu'elle souhaitait également appraître.

En 2013, elle interpréta le rôle de Directrice du Mossad Orli Elbaz dans la série NCIS. Cette même année, elle prêta sa voix à l'ordinateur dans le premier épisode "Pilgrim of Eternity" dans la web-série Star Trek Continues.

En 2018, elle apparut en tant qu'Alana dans le film 5th Passenger, un film de science-fiction réalisé par un ancien acteur de Star Trek Voyager : Manu Intiraymi alias Icheb.

Biographie de Deanna Troi :

Elle naît le 29 mars 2336 sur la planète Betazed, près du lac El-Nar, de l'union entre Ian Andrew Troi, officier terrien de Starfleet, et Lwaxana Troi, aristocrate bétazoïde héritière de la Cinquième Maison de sa planète d’origine. Conditionnée par sa double origine ethnique, Deanna Troi montre très tôt qu’elle a hérité de la profonde humanité de son père, qui disparaît cependant en mission alors que sa fille est seulement âgée de sept ans, ainsi que de certaines des facultés psychiques de sa mère. Ainsi, ses pouvoirs empathiques, même s'ils sont sensiblement moins développés que ceux des Bétazoïdes à part entière, destinent rapidement cette inconditionnelle du chocolat, sous toutes ses formes, quelle qu’en soit la provenance, et des histoires de Far West à une carrière de psychologue. Deanna Troi ignore toutefois pendant plus de 30 ans qu’elle a vécu les premiers mois de son existence auprès d’une sœur aînée prénommée Kestra, laquelle s’est noyée accidentellement très peu de temps après la venue au monde de sa cadette.

La jeune femme entame donc des études en ce sens sur Betazed, où elle fait également la connaissance de William Thomas Riker avant d’opter en 2355 pour une carrière au sein de Starfleet. Deanna sort diplômée de l’Académie de Starfleet en 2359, ses classes ayant probablement été effectuées sur sa planète natale. Quatre ans plus tard, en 2363, c’est avec le grade de lieutenant qu’elle accueille le capitaine Jean-Luc Picard lors de sa prise de commandement de l’U.S.S. Enterprise NCC-1701-D où elle vient pour sa part d’être affectée en qualité de conseillère. Elle remplit ses fonctions avec une remarquable efficacité au cours des années qui suivirent et sera rapidement promue lieutenant-commander, sa brève expérience lors d’une sérieuse avarie qui l’a isolée sur la passerelle du vaisseau en 2368 la poussant même à devenir officier de pont et commander à part entière en 2370. Deanna Troi est toujours conseillère de l’Enterprise-D lorsque le vaisseau est détruit sur Veridian III en 2371.

Promise dès l’enfance à Wyatt Miller, le fils d’un ami très proche de son père, selon la coutume bétazoïde, Deanna n’épouse cependant pas le jeune médecin qui choisit en 2364 de suivre les derniers Tarelliens afin de les sauver du mal qui a exterminé la quasi-totalité de leur peuple. Quant à sa relation avec Will Riker, son « imzadi », un terme bétazoïde signifiant « bien-aimé », elle est interrompue lorsque les deux jeunes gens sont contraints de se séparer en 2358, Riker embarquant alors à bord de l'U.S.S. Potemkin et ne renaît pas spontanément de ses cendres au moment de leurs retouvailles à bord de l'Enterprise-D. La découverte sur une planète d'un « double » de Riker, nommé Thomas Riker, toujours follement amoureux de la Bétazoïde, la plonge toutefois dans le trouble. Deanna Troi reste donc longtemps célibataire, ce qui ne l’empêche pas de porter puis de mettre au monde un « enfant » né en 2365 de sa relation aussi involontaire qu’inconsciente avec une entité non-corporelle. Prénommé Ian Andrew Junior en hommage au propre père de Deanna, ce « fils » naît en 2365 et connaît une croissance prodigieusement accélérée avant de disparaître, quelques jours seulement après sa naissance, lorsqu’il comprend que sa présence représente un grave danger pour la santé de l’équipage.

Ses dons d'empathie ont servi dans bon nombre de missions, mais lui ont aussi apporté des ennuis : en 2366, sur Delta Rana IV, Deanna subit une agression télépathique qui manque de la rendre folle. L'année suivante, elle perd temporairement ses pouvoirs empathiques ce qui l'amènent à démissionner brièvement de Starfleet. Et c'est une fois encore au cerveau de la conseillère que s'en prend Ullian Jev qui la fait sombrer quelque temps dans le coma.

Successivement attirée dans les années qui suivirent par le médiateur Riva, par le négociateur Devinoni Ral, par Aaron Conor, leader de la colonie Génome de Moab IV, ou par l’ambassadeur Ves Alkar, la conseillère de l’Enterprise-D connaît en 2370 une liaison avec Worf jusqu’à la destruction de leur vaisseau l’année suivante. Cet événement marque en effet le départ du Klingon pour la planète Boreth qu'il ne quittera que pour accepter une nouvelle affectation sur la station Deep Space Nine.

Ses qualités de psychologue la poussent à prendre en charge un officier de l'Enterprise-D, Reginald Barclay, mal à l'aise dans le monde réel, et l'aident à le sortir de ses aventures holographiques ou de sa hantise du téléporteur. Elle le retrouve à nouveau en 2376 alors qu'il a repris son accoutumance au holodeck.

Après la destruction de l’Enterprise-D, Deanna Troi continue à servir sous les ordres de Jean-Luc Picard à bord de l'U.S.S. Enterprise NCC-1701-E et elle participe notamment en 2373 à la mission effectuée par l’équipage du navire sur la Terre du XXIème siècle menacée par les Borgs. Grâce à quelques verres de tequila, elle retrouve ainsi la trace de Zefram Cochrane dont les expériences sur le Phœnix doivent absolument aboutir afin d’établir le légendaire « Premier Contact » entre Terriens et Vulcains.

En 2375, Deanna retrouve enfin l’ancienne intimité qui l’avait liée au commander Riker alors que tous deux subissent l’effet des particules en suspension autour de la planète Ba’ku. À l’exemple des autres officiers de l’Enterprise-E, elle prend alors également fait et cause pour les habitants de ce monde idyllique qui courent le risque imminent d’être déportés et dépossédés du secret de leur éternelle jeunesse par les Son’a.

Deanna Troi et William T. Riker deviennent officiellement mari et femme en Alaska en 2379. Ils participent alors à une ultime mission en compagnie du capitaine Picard,  Deanna devant affronter Shinzon et son Vice-Roi Rémien dont les capacités télépathiques accrues font un redoutable adversaire et dont elle vécut un atroce viol par la voie télépathique du Vice-Roi et perpétré par Shinzon lui-même.
À l'issue de cette mission, le capitaine Riker prend le commandement de l'U.S.S. Titan où son épouse officie à ses côtés en qualité conseillère.

Sources : Wikipédia (anglais) et Memory Alpha.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload