Anniversaire de Sonequa Martin-Green

 

Aujourd'hui, 21 mars, nous souhaitons un très joyeux anniversaire à Sonequa Martin-Green, alias le Commander Michael Burnham dans Star Trek Discovery, qui fête ses 34 ans.

Sonequa Martin-Green, est une actrice américaine née le 21 mars 1985 à Russellville en Alabama.
Enfant, elle se destine à une carrière de psychologue avant de changer radicalement de registre, dès l'âge de 10 ans, lorsqu'elle se découvre une passion pour la comédie. Elle reçoit son diplôme de théâtre et de danse de l'Université de l'Alabama, en 2007.
Désireuse de mettre toutes ses chances de son côté, elle déménage à New York, avec son mari, Kenric Green. Ils y vivent pendant cinq ans avant de déménager en Californie.

Bien qu'elle soit principalement connue pour ses divers rôles à la télévision, Sonequa Martin-Green commence sa carrière dans le milieu du divertissement dans le cinéma indépendant.

En 2005, elle fait partie de la comédie Not Quite Right directement sortie en vidéo. Deux ans plus tard, elle s'essaie au court métrage pour le réalisateur et acteur David Kilgo et sa comédie I-Can-D.

En 2008, elle fait ses débuts à la télévision en apparaîssant dans un épisode de la série policière New York Section Criminelle et la même année, elle joue dans le thriller indépendant Bling Thoughts.

En 2009, elle est l'une des têtes d'affiches du petit film indépendant Toe to Toe avec Louisa Krause. Ce drame est bien accueilli par la critique et reçoit une nomination au titre de Meilleur Film Indépendant lors de la cérémonie des Black Reel Awards 2011 ainsi qu'une nomination lors du Festival du film de Sundance 2009. Elle fait également partie du casting du film dramatique Rivers Wash Over Me, élu Meilleur film lors du Chicago Gay and Lesbian International Film Festival de 2009.

Cette même année, Sonequa obtient deux rôles dans des séries télévisées populaires. En effet, elle participe à trois épisodes de la série télévisée American Wives, qui suit le quotidien d'épouses de militaires avant de rejoindre la distribution récurrente du show dramatique The Good Wife, popularisé par son actrice principale Julianna Margulies.

En 2011, elle quitte les plateaux de la série judiciaire et apparaît dans un épisode de la série pour adolescents Gossip Girl. On la retrouve au casting du drame indépendant Yelling to the Sky avec Zoë Kravitz et Gabourey Sidibe. Une fois de plus, cette incursion sur grand écran est appréciée par la profession et l'œuvre se retrouve nommée à de nombreux festivals. Cette année-là, elle fait confiance au réalisateur Spike Lee pour le téléfilm Da Brick.

En 2012, elle rejoint Adam Goldberg et Leelee Sobieski dans cinq épisodes de la série policière NYC 22 avant de rejoindre le casting de la série d'horreur dramatique The Walking Dead, pour y jouer le rôle de Sasha Williams, la sœur de Tyreese (incarné par Chad Coleman) à partir de la saison 3.

Initialement prévue comme un personnage récurrent, son contrat est renouvelé pour les prochaines saisons et elle est promue afin de rejoindre la distribution principale. À l'origine, l'actrice auditionne pour le rôle de Michonne, finalement obtenu par Danai Gurira, le showrunner Glenn Mazzara décide donc de lui créer spécifiquement le personnage de Sasha.

En 2013, elle rejoint un autre show à succès, la série fantastique Once Upon a Time, pour un arc narratif de plusieurs épisodes. Cette même année, elle participe au film de science-fiction Shockwave Darkside. En 2014, elle retrouve la réalisatrice Emily Abt pour le court métrage On the Bridge.

En 2016, elle joue les guest stars pour la série télévisée New Girl.

Elle quitte finalement la série qui l'a révélée au grand public, The Walking Dead, en 2017, après quatre saisons en tant que personnage principal et près de 70 épisodes pour se consacrer à ses autres projets.

Début 2017, l'actrice signe pour interpréter le personnage principal de la nouvelle série Star Trek Discovery, elle y incarne le Commander Michael Burnham. La série est diffusée, en France, sur la plateforme Netflix.

En 2018, ce rôle lui offre sa première récompense lors d'une cérémonie de remise de prix avec le Saturn Award de la meilleure actrice de télévision. En fin d'année, elle rejoint la distribution du film indépendant The Outside Story avec Asia Kate Dillon qui sort en 2020.

Biographie de Michael Burnham :

Michael Burham est née sur Terre en 2226. Ses parents furent tués par les Klingons lors d’une attaque sur Doctari Alpha, un centre de recherche humano-vulcain, alors qu’elle était enfant. Elle fut prise en charge par Sarek et élevée sur Vulcain. Elle devint la première humaine à fréquenter le centre d'apprentissage vulcain, puis l’Académie des Sciences de Vulcain entre 2245 et 2249, où elle étudia la xénoanthropologie et la physique quantique.

Alors qu’elle était enfant, Burnham fut la cible d'un attentat des extrémistes de la logique sur le centre d'apprentissage vulcain. Gravement blessée, elle resta en état de mort cérébrale pendant 3 minutes et ne fut sauvée que par Sarek, qui effectua une fusion mentale avec elle. Il parvint à la sauver, mais une partie de son "Katra" resta dans l'esprit du Burnham, ce qui leur permit de communiquer l'un avec l'autre par télépathie à travers les étoiles dans les cas extrêmes.

Durant son enfance, sa mère adoptive Amanda Grayson lisait des passages du livre "Les aventures d'Alice au pays des merveilles" à elle et à son frère adoptif Spock. Amanda lui offrit un exemplaire papier de ce livre à la fin de ses études en l'encourageant à ne jamais oublier qu'elle était humaine, et Michael le conserva avec elle.

Burnham fut décorée de la Légion d’honneur scientifique de Vulcain.

Après ses études, le premier choix de carrière de Burnham se porta sur le groupe expéditionnaire vulcain. Si elle réussit à passer tous les tests d'entrée, elle fut refusée pour des raisons politiques : les responsables vulcains estimant qu'intégrer deux humains (ou "quasi-humain" dans le cas de Spock) à la fois était de trop, ils obligèrent Sarek à choisir entre Michael et Spock. Sarek choisit Spock, mais n'en parla jamais à Burnham qui vécut jusqu'en 2256 en étant persuadée d'avoir échoué aux tests et déçu son père adoptif.

Bien qu’elle ait d’abord envisagé de rejoindre le groupe expéditionnaire de Vulcain, Michael Burnham intégra Starfleet en 2249 et fut affectée à l’U.S.S. Shenzhou NCC-1227, sous les ordres du capitaine Philippa Georgiou. À bord en tant que xénoanthropologue, elle gravit peu à peu les échelons jusqu’au grade de commander et devint le premier officier du Shenzhou en 2256.

En 2256, alors que le Shenzhou enquête sur la défaillance d'un relais de communication dans un secteur frontalier de la Fédération, Burnham se porta volontaire pour aller examiner de près une anomalie des détecteurs. Elle parvint à identifier un vaisseau Klingon, mais fut attaquée par un guerrier et ne parvint à s'enfuir qu'en le tuant.

Gravement irradiée mais revenue à bord du Shenzou, Burnham agressa le capitaine Georgiou et tenta d'usurper le commandement du Shenzhou, convaincue que le seul moyen d'empêcher un conflit ouvert avec les Klingons et de protéger son équipage était d'attaquer en premier. Mais alors qu'elle s'apprêtait à ouvrir le feu, Georgiou qui avait repris connaissance la mit aux arrêts pour mutinerie.

Au cours de la Bataille des Etoiles Binaires qui se déclencha peu après, Michael parvint à s'échapper du quartier de détention. Elle retourna sur la passerelle du Shenzhou où elle parvint à convaincre le capitaine Georgiou de capturer T'Kuvma, le leader klingon, afin de négocier une trêve, alors que le tuer en ferait un martyr. Cependant, lorsque, au cours de l'abordage, T'Kuvma tua Georgiou, Burnham passa son phaser sur létal et le tua délibérément.

Lors de la cour martiale qui s’ensuivit, Burnham plaida coupable. Elle fut dégradée et condamnée à une peine de détention à perpétuité pour mutinerie.

Après six mois en prison, Michael Burnham fut transférée vers un autre centre de détention sur Tellun. Cependant, la navette qui la transportait en compagnie de trois autres prisonniers subit une panne et les passagers furent secourus par l’U.S.S. Discovery NCC-1031, commandé par le capitaine Gabriel Lorca. Plus tard, Burnham accuserait le capitaine Lorca d'avoir orchestré cet accident dans le but de la recruter, ce que celui-ci ne confirma pas mais ne nia pas non plus.

Le temps que la navette soit réparée, Burnham fut logée dans les quartiers du cadet Sylvia Tilly et affectée à la salle des machines du Discovery sur ordre de Gabriel Lorca. Alors qu'elle commençait à suspecter que des expériences biologiques avaient lieu sur ce vaisseau, Lorca lui ordonna de participer à une mission d’abordage sur l’U.S.S. Glenn NCC-1030, vaisseau jumeau du Discovery, devenu silencieux dans des circonstances troubles. L'équipe découvrit l'équipage mort et des cadavres de Klingon, ainsi qu'un créature tardigrade monstrueuse capable de déchiqueter le métal. Grâce à l'intervention de Burnham, l'équipe parvint malgré tout à survivre, tout en récupérant des données et des équipements essentiels.

Satisfait par les performances de Burnham, le capitaine Lorca l'invita à intégrer l'équipage du Discovery. D'abord réticente, celle-ci commença par refuser avant d'accepter lorsque Lorca lui apprit que les expériences effectuées à bord portaient sur un système de propulsion révolutionnaire et non sur des armes biologiques.

Burnahm fut réaffectée à la division des sciences et autorisée à porter un uniforme de Starfleet, bien que sans insigne ni grade. Le capitaine Lorca la chargea d’étudier la créature tardigrade capturée à bord du Glenn. Travaillant en collaboration avec Tilly et Paul Stamets, elle découvrit un lien entre le tardigrade et le réseau mycélien, ce qui permit au Discovery d’utiliser son moteur sporique à pleine capacité et d’interrompre l’attaque klingonne sur Corvan II.

Préoccupée par la santé du tardigrade, Burnham parvint à convaincre Paul Stamets de chercher une méthode alternative pour exploiter le réseau mycélien, ce qu'ils parviennent à faire en injectant de l'ADN du tardigrade dans un autre être vivant, en l'occurrence Stamets lui-même.

Lorsque Sarek, son père adoptif, fut victime d'un attentat des extrémistes de la logique, Burhnam en ressentit la douleur par l'intermédiaire de leur lien télépathique et perdit connaissance. Revenue à elle, elle demanda au capitaine Lorca d'organiser une mission de secours, qu'il accepta. Elle exploita son lien télépathique avec Sarek pour le forcer à reprendre connaissance et activer la balise de détresse de sa navette afin qu'elle puisse être retrouvée dans la nébuleuse où elle dérivait.

À cette occasion, Burnham put pénétrer les pensées inconscientes de son père adoptif et découvrit que si sa demande d'intégrer le groupe expéditionnaire de vulcain avait été refusée, c'est parce que Sarek avait été obligé de faire un choix entre elle et son fils Spock - un choix qu'il n'avait jamais cessé de regretter. Cette découverte fut un choc pour Burnham, qui avait jusqu'alors toujours pensé qu'elle avait déçu Sarek par son échec. Mais ce fut également libératoire pour la jeune femme qui, libérée de sa culpabilité, montra dès lors des comportements plus humains.

Burnham remercia également Lorca de l'avoir laissée organiser cette mission de secours. Celui-ci lui répondit qu'il ne l'avait pas fait pour Sarek mais pour elle, car elle faisait partie de l'équipe, et lui proposa d'officialiser ce fait en la nommant officier scientifique sur la passerelle. Burnham accepta sans la moindre hésitation.

Par la suite Michael Burnham débuta une romance avec le lieutenant Ash Tyler, qui s'était évadé d'un vaisseau-prison klingon avec le capitaine Lorca.

À la suite d'un dysfonctionnement du moteur sporique, l'U.S.S. Discovery se retrouva propulsé dans l'univers miroir, dominé par l'Empire Terrien avec à sa tête l'impératrice Philippa Georgiou Augustus Iaponius Centarius.

Burnham et l'équipage tentèrent de trouver une solution pour regagner leur univers, il se firent passer pour leurs doubles de l'Empire Terrien et se rendirent sur l'I.S.S. Charon, vaisseau amiral de l'Empire.

C'est là avec horreur que Micheal découvrit que Gabriel Lorca était originaire de l'univers miroir et qu'il avait fuit dans notre univers après un coup d'état manqué contre l'Impératrice Georgiou.
Lorca s'était fait passer pour son double de Starfleet et avait pris le commandement du Discovery, il avait volontairement reprogrammé le moteur sporique pour atteindre l'univers miroir et retenter un coup d’état.

Malheureusement entre temps, Ash Tyler se révéla être Voq, bras droit de T'Kuvma et assasina le docteur Culber, il ne put être sauvé que par l'intervention de L'Rell qui détruisit la partie klingonne du cerveau de Ash mais ceci mit un terme à se relation avec Burnham.

Finalement avec l'aide de Michael, l'Impératrice Georgiou tua Lorca et Michael la téléporta in extremis sur le Discovery avant qu'elle ne soit tuée. Le Discovery détruisit le Charon et utilisa l'onde de choc pour regagner notre univers.

En revenant, l'équipage du Discovery comprit que 9 mois s’étaient écoulés et que la Fédération était en train de perdre la guerre. Le commandement de Starfleet mit au secret l'équipage sur leur expédition dans l'univers miroir et l'Impératrice Georgiou proposa un plan qui garantissait la victoire totale de la Fédération.

Starfleet fit passer l'Impératrice pour la véritable capitaine Georgiou et lui confia le commandement du Discovery pour une mission sur Q'Onos, capitale de l'Empire Klingon, pour stopper la guerre. Burnham découvrit que ce plan incluait la destruction de la planète et trouva une solution pacifique pour stopper les hostilités.

Suite à cela et sur l'intervention de Sarek, le Président de la Fédération grâcia Michael Burnham, son dossier fut blanchi, elle retrouva son grade de commander et elle fut décorée de la Médaille d'Honneurr de Starfleet ainsi que les autres membres de la passerelle du vaisseau.
Elle retrouva son poste de commander sur l'U.S.S. Discovery et fut nommée officier scientifique.

Lors de la crise dite de "l'Ange Rouge", elle travailla avec le capitaine Christopher Pike à résoudre le mystère de cet être qui lui apparut physiquement lors d'une mission. En parallèle, elle chercha à retrouver son frère, le lieutenant Spock porté disparu et intrinsèquement lié à l'ange.

Après avoir retrouvé Spock, elle le conduisit sur Talos IV pour que les Talosiens puissent sauver son esprit en pleine déconstruction à cause des visions que l'Ange Rouge avait transmit à Spock.

En parallèle, avec l'équipage, ils combattirent "Contrôle", un système d'analyse et d'aide à la décision stratégique de la Section 31 devenu autonome, génocidaire et mettant en danger toute la Fédération.

Finalement, Michael découvrit que ses parents travaillaient pour la Section 31 et avaient participé au projet Dédale, la mise au point d'une combinaison pour voyager dans le temps, c'est-à-dire l'Ange Rouge. Avec l'aide de la Section 31, de l'équipage du Discovery et de Spock, l'Ange fut capturé et Burnham découvrit que la personne dans la combinaison n'était autre que sa mère.

La suite de l'histoire n'est pas encore terminée, le prochain épisode après la parution de cet article est pour le 29 mars.

Réplique de Michael Burnham lors de la cérémonie à Starfleet Command à l'issue de la guerre :

Nous ne sommes plus à la veille de la bataille. Même ainsi, je viens de me poser la même question que le jeune soldat posa au général il y a toutes ces années : "Comment vaincre la peur ?" La réponse du général ? "La seule façon de vaincre la peur est de lui dire non". Non, nous ne prendrons pas de raccourcis sur le chemin de la justice. Non, nous n’enfreindrons pas les règles qui nous protègent de nos instincts les plus bas. Non, nous ne permettrons pas au désespoir de détruire l’autorité morale. Je suis coupable de toutes ces choses. Certains disent que dans la vie, il n’y a pas de seconde chance. L’expérience me dit que c’est vrai. Mais nous ne pouvons que regarder vers l’avenir. Nous devons être des porteurs de flambeau qui jettent la lumière pour que nous puissions voir notre chemin vers une paix durable. Nous continuerons d’explorer, de découvrir de nouveaux mondes, de nouvelles civilisations. Oui, c’est ça la Fédération des Planètes Unies... Oui, c’est ça Starfleet… Oui, c’est ce que nous sommes… Et ce que nous serons toujours.

Sources : Wikipédia et Memory Alpha.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload