Anniversaire de Brad Dourif

 

Aujourd'hui, 18 mars, nous souhaitons un très joyeux anniversaire à Brad Dourif, alias Lon Suder dans Star Trek Voyager, qui fête ses 69 ans.

Né à Huntington en Virginie-Occidentale le 18 mars 1950, Bradford Claude Dourif est le fils de Joan Felton née Bradford, actrice, et Jean Henri Dourif, un collectionneur d'art français qui possédait une usine de teinture. De 1963 à 1965, Dourif a étudié à l'école privée Aiken Preparatory School, à Aiken en Caroline du Sud et a développé ses intérêts pour l'art et le cinéma. Bien qu'il ait brièvement envisagé de devenir artiste, il s'est finalement décidé pour le métier d'acteur grâce au concours de sa mère qui était comédienne dans un théâtre communautaire. Après l'Aiken Preparatory School, il est allé dans une autre école privée, à Colorado Springs. Là, il obtient un diplôme en 1969. Il s'est ensuite inscrit à l'université Marshall, peu de temps avant de se rendre à New York pour étudier le théâtre sur les conseils de Conchata Ferrell.
 
Après ses débuts dans des productions scolaires, il s'est engagé dans le théâtre communautaire avec les comédiens de Huntington tout en continuant de suivre ses cours à la Marshall University. À New York, il a travaillé avec la Circle Repertory Company.

Au début des années 1970, Dourif est apparu dans un certain nombre de pièces à Broadway et à Woodstock, tels que The Ghost Sonata, Le Médecin malgré lui et When You Comin' Back, Red Ryder. Il rencontre le réalisateur Miloš Forman qui le choisit pour jouer dans Vol au-dessus d'un nid de coucou. Son interprétation lui vaut en 1976 le British Academy Film Award du meilleur acteur dans un second rôle et une nomination à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle, ainsi qu'un British Academy Film Award du meilleur acteur dans un second rôle l'année suivante. Dourif, sceptique sur le fait de rencontrer si rapidement le succès, retourne néanmoins à New York où il continue à jouer au théâtre jusqu'en 1988.

Il joue fréquemment des personnages excentriques ou dérangés, notamment dans Les Yeux de Laura Mars (1978), Le Malin (1979) et Ragtime (1981). Il a également tourné avec David Lynch pour les films Dune (1984) et Blue Velvet (1986) et est apparu en 1984 dans le clip Stranger in Town du groupe Toto.

Il a participé à un certain nombre de films d'horreur, notamment en prêtant sa voix à la poupée tueuse Chucky dans Jeu d'enfant (1988) et ses suites, mais aussi dans L'Exorciste, la suite (1990) dans le rôle du tueur Gémeaux. L'acteur s'est essayé à d'autres genres avec Beauté fatale (1987), Mississippi Burning (1988), Secret défense (1990) et London Kills Me (1991) avant d'incarner Gríma « Langue de serpent » dans la trilogie Le Seigneur des anneaux de Peter Jackson.

À la télévision, Dourif a tenu le rôle de Luther Lee Boggs dans l'épisode "Le Message" de la série X-Files : Aux frontières du réel. Il a aussi été Lon Suder, un psychopathe Bétazoïde meurtrier, dans trois épisodes de la série Star Trek Voyager et est apparu en tant qu'invité dans Babylon 5.

Dourif avait été choisi par Tim Burton pour être l'Épouvantail dans Batman Forever mais a été écarté quand Joel Schumacher a repris le projet.

Dourif a joué Doc Cochran dans la série de HBO, Deadwood, ce qui lui a valu une nomination en tant que Meilleur acteur dans un second rôle dans une série dramatique aux Emmy Awards 2004. Il a joué par la suite le shérif Brackett dans les films d'horreur de Rob Zombie Halloween (2007) et Halloween 2 (2009).

En 2013, Dourif reprend le doublage de Chucky pour La Malédiction de Chucky, film dans lequel sa fille, Fiona Dourif, affronte la poupée tueuse.

Biographie de Lon Suder :

Lon Suder était une recrue bétazoïde issue du Maquis, à bord de l'U.S.S. Voyager NCC-74656 de 2371 à 2373.
Contrairement à la majorité des membres de son espèce, Suder ne semblait pas doué d'empathie ou de télépathie, ce qui pouvait peut-être expliquer les troubles comportementaux qu'il subit.

En 2370, il rejoignit le Maquis, bien que son monde n'était pas concerné par le conflit. Il travailla sous les ordres de Chakotay et fut un membre efficace de l'organisation, bien qu'il n'ait pas acquis une grande sympathie de la part de ses collègues, du fait de sa froideur et de son exaltation au combat. En fait, Suder utilisait le Maquis pour se libérer des pulsions violentes qui l'animaient.

En 2371, alors qu'il servait à bord du Val Jean, le vaisseau fut projeté dans le Quadrant Delta. Comme le reste de l'équipage maquisard du vaisseau, il fut transféré à bord de l'U.S.S. Voyager. Malgré certaines inquiétudes, Chakotay ne signala pas la nature violente de Suder au capitaine Kathryn Janeway.

À bord du Voyager, Suder tenta de refouler ses tendances violentes, mais en 2372, il en vint à tuer Franck Darwin, l'un des membres d'équipage du vaisseau car il n'aimait pas la façon dont celui-ci le regardait.

L'enquête menée par Tuvok, démontra qu'il était l'auteur du crime. Il fut alors placé aux arrêts dans ses quartiers pour le reste du voyage de retour. Dans le but de comprendre les motivations de Suder et pour l'aider à contrôler ses impulsions, Tuvok tenta une fusion mentale avec lui. La fusion apporta à Suder, un certain contrôle alors que le Vulcain perdit une partie de sa maîtrise des émotions violentes, allant jusqu'à vouloir exécuter Suder pour ses actes.

Au fil des mois, Suder travailla avec Tuvok pour se maîtriser, au travers de méditations et acquis finalement une personnalité différente. Il commença à s'intéresser à la botanique en créant une orchidée hybride. Il proposa alors au capitaine, diverses améliorations génétiques des plantes dans le but d'accroître la production de légumes des jardins hydroponiques. Mais, Janeway n'accèda finalement pas à sa demande.

En 2372, les Kazons-Nistrim parvinrent à s'emparer du vaisseau, après que Jal Tierna ait fait exploser une bombe biologique à bord du Voyager. L'explosion ayant lieu dans les quartiers adjacents à ceux de Suder, le Bétazoïde fut alors supposé mort alors qu'en fait il parvint à se cacher dans les conduits. Les autres membres du vaisseau furent déposés par les Kazons sur la planète Hanon IV. Seul à bord, il rejoignit l'infirmerie où il s'unit avec le Docteur pour reprendre le contrôle du vaisseau. Il se retrouva confronté à nouveau, à l'obligation de tuer et craignit de perdre définitivement la maîtrise qu'il avait acquise.

Suder parvint grâce à ses techniques du Maquis à atteindre la salle des machines, où il tua par surprise 11 soldats Kazons. Il réussit à désactiver les systèmes d'armes du vaisseau avant d'être tué par un soldat Kazon. Son sacrifice permit à l'équipage de regagner le vaisseau. Lors de sa cérémonie funéraire, Tuvok exprima le voeu qu'il ait trouvé dans la mort, la paix qu'il n'a jamais trouvée dans sa vie.

Sources : Wikipédia et Memory Alpha.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload