Anniversaire de LeVar Burton

 

Aujourd'hui, 16 février 2019, nous souhaitons un très joyeux anniversaire à LeVar Burton, alias l'ingénieur-en-chef Geordi LaForge dans Star Trek La Nouvelle Génération, qui fête ses 62 ans.

Levardis Robert Martyn Burton Junior est né le 16 février 1957 à Landstuhl en Allemagne. En effet, ses parents américains vivaient à l'époque en Allemagne, son père étant dans l'armée américaine.
À l'âge de 13 ans, il intègre le séminaire Saint Pie X à Galt en Californie pour devenir prêtre. Après s'être questionné sur le sujet religieux, il quitte le séminaire et rejoint l'Université de Californie du Sud d’où il sort diplômé en art dramatique et théâtre.

Il a commencé sa carrière en apparaîssant à la télévision en 1977 dans le rôle de Kunta Kinté dans la minisérie Racines de la chaîne ABC, ce qui lui a permis de remporter un Emmy Awards "Meilleur Acteur dans une Série Dramatique", puis apparut à nouveau dans ce même rôle dans la version cinéma en 1988 "Racines : The Gift".

Parallèlement à sa carrière d'acteur, Burton a été le producteur exécutif de la série pour enfant Reading Rainbow en 1983 jusqu'en 2006.

Mais sa carrière fut notoire en 1987 lorsqu'il apparut à l'écran dans le rôle du Sous-Lieutenant et pilote Geordi LaForge puis Ingénieur-en-Chef de l'Enterprise dans Star Trek La Nouvelle Génération. LeVar Burton a été contacté directement et personnellement par Gene Roddenberry lui-même pour lui donner ce rôle. Il continua de jouer ce personnage jusqu'à sa dernière apparition des écrans en 2002 dans Star Trek Nemesis.

Après Star Trek, il est régulièrement apparu dans de nombreuses séries, de nombreux films et de nombreuses émissions, comme Arabesque, Family Guy, Batman : La série animée ou en tant qu'invité Star Trek dans le jeu télé Le Maillon Faible version américaine.

Il est aussi apparu à maintes reprises dans The Big Bang Theory dans son propre rôle dans une version bien plus fictive et décalée de la réalité, mais également dans NCIS : Nouvelle-Orléans en 2018.

Outre sa carrière devant les caméras, il a également consacré une grande partie de sa vie derrière les caméras, essentiellement en réalisant des épisodes de séries diverses et variées. Il a énormément réalisé d'épisodes dans les séries Star Trek La Nouvelle Génération, Star Trek Deep Space Nine, Star Trek Voyager et Star Trek Enterprise. Il a également été réalisteur pour les séries JAG, NCIS : Nouvelle-Orléans ou encore Charmed.

LeVar Burton est également impliqué personnellement dans l'association à but non lucratif AIDS  Research Alliance, qui oeuvre pour la recherche médicale afin de trouver un remède au SIDA.

Biographie de Geordi La Forge :

Geordi LaForge est né sur Terre, à Mogadiscio au sein de la Confédération Africaine le 16 février 2335. Aveugle de naissance, il est très tôt équipé d’un visor qui lui offre une perception de son environnement immédiat supérieure à celle des autres Humains. Cette prothèse lui permet en tous les cas de vivre pleinement, en compagnie de sa sœur Ariana, l’enfance mouvementée de la plupart des fils et filles d’officiers de Starfleet. Leur père, le docteur Edward M. LaForge, est en effet un brillant exobiologiste tandis que leur mère, Silva LaForge, termine sa carrière en qualité de capitaine de l’U.S.S. Hera. En 2370, elle disparaît toutefois aux commandes de ce bâtiment.

De ses premières années, Geordi garde une peur panique du feu pour avoir échappé de justesse à un grave incendie à l’âge de cinq ans. Plus accessoirement, il a également le souvenir du chat circassien qui lui a été offert à l’occasion de son huitième anniversaire. Les nombreux voyages effectués en compagnie de sa famille ont, en outre, développé chez lui un don particulier pour l’apprentissage des langues étrangères, aussi exotiques soient-elles.

Le jeune LaForge étudie au Lycée Zefram Cochrane et décide de suivre la voie tracée par sa mère en intégrant l’Académie de Starfleet en 2353. Il y suit un cursus principalement axé sur l’ingénierie et en sort promu quatre ans plus tard avec une spécialisation dans cette même branche ainsi qu’un brevet de pilotage.

À partir de l’année 2357, il effectue pour le compte de la flotte la liaison régulière entre Jupiter et Saturne. C’est à ce poste qu’il rencontre pour la première fois le capitaine Jean-Luc Picard, dont il pilote la navette alors que celui-ci effectue une tournée d’inspection. Vivement impressionné par les qualités du jeune officier, Picard se promet dès lors de l’intégrer au prochain équipage dont on lui confiera le commandement et il tient parole en demandant expressément quelques années plus tard que Geordi soit affecté à l’U.S.S. Enterprise NCC-1701-D.

Entretemps, l’enseigne LaForge sert à bord de l'U.S.S. Victory NCC-9754 sous les ordres du capitaine Zimbata. Par la suite il sert à bord de l'U.S.S. Hood NCC-42296 sous les ordres du capitaine De Soto, c'est à bord du Hood que Geordi fit la connaissance de William Riker.

Élevé au rang de Sous-Lieutenant (ou lieutenant « junior grade » en anglais) lors de son transfert vers l’Enterprise en 2364, Geordi La Forge y sert tout d’abord en qualité de contrôleur de vol. À la date stellaire 42073.1, il devient lieutenant en même temps qu’ingénieur-en-chef du vaisseau commandé par le capitaine Picard, Geordi remplace alors le lieutenant-commander Sarah MacDougal. Il y remplit ses fonctions avec une remarquable efficacité, doublée d’une ingéniosité lui permettant de venir à bout des casse-têtes technologiques les plus invraisemblables et lui valant le grade de lieutenant-commandeur dès l'année 2366, jusqu’à la destruction du navire sur Véridian III en 2371. Geordi La Forge s'estime d'ailleurs indirectement responsable de la destruction de l’Enterprise-D puisque le tir qui a contribué à anéantir le navire a atteint son but grâce à la neutralisation des boucliers du bâtiment, dont les codes d’accès ont été transmis aux Klingons par l’intermédiaire de son visor, trafiqué à son insu.

À bord de l'Enterprise, Geordi se lie d'amitié avec la plupart des officiers de passerelle, notamment le lieutenant-commander Data, qu'il aide lors de ses modifications, comme l'intégration d'une puce d'émotivité dans le cerveau positronique de l'androïde en 2371.

Célibataire, LaForge est tombé amoureux de nombreuses femmes envers lesquelles il se montre toutefois d’une timidité paralysante. De Christie Henshaw à Aquiel Uhnari en passant par le docteur Leah Brahms, qu’il a eu la maladresse de courtiser sous sa forme holographique avant de la rencontrer réellement, sa gaucherie met en effet généralement un terme rapide aux liaisons ébauchées. Dans le futur possible suggéré par Q au capitaine Jean-Luc Picard en 2370, ce dernier rencontre toutefois un Geordi La Forge plus âgé, marié avec bonheur à une femme prénommée Leah (dont tout porte à croire qu’il s’agit finalement du docteur Brahms) et père de trois enfants dont l’aîné, Brett, s’apprête à intégrer l’Académie de Starfleet tandis que la cadette, Alandra, vit son adolescence aux côtés de ses parents et de Sydney, le benjamin de la famille.

Lorsque l’U.S.S. Enterprise-NCC-1701-E est lancé et que le commandement en est confié à Picard, le lieutenant-commandeur LaForge y reprend sans la moindre hésitation ses fonctions d’ingénieur-en-chef. À la même époque, il accepte par ailleurs qu’on lui greffe un système optique interne plus performant et plus agréable à porter que son visor.

En 2373, l'Enterprise poursuit une sphère Borg, qui s'est séparée du cube ayant attaqué le système solaire, sur la Terre du XXIème siècle en 2063. LaForge y rencontre Zefram Cochrane, dont il a toujours admiré les travaux, et obtient même la participation au vol du Phœnix qui établit le « Premier Contact » historique avec les Vulcains.

Au cours de l'année 2375, LaForge se range sans hésitation du côté de son capitaine et de ses amis officiers lorsque ceux-ci outrepassent sciemment les ordres qui leur ont été donnés et prennent fait et cause pour le peuple Ba'ku, menacé d’une déportation orchestrée avec le concours de Starfleet, représenté sur place par l’amiral Dougherty, qui s’est imprudemment allié aux redoutables Son'a. Au cours de son bref séjour sur Ba'ku, il profite en outre du surprenant effet des particules régénératrices entourant la planète et il acquiert temporairement une vision parfaitement normale.

En route pour la planète Betazed, pour célébrer le mariage de William Riker et Deanna Troi, à bord de l’Enterprise en 2379, l'ingénieur participe finalement à la reconstitution de l'androïde Proto (B-4 en anglais), jumeau de Data, avant d'assister Jean-Luc Picard dans son combat contre Shinzon. Malheureusement, durant cet affrontement son meilleur ami, le lieutenant-commander Data, se sacrifie pour sauver le capitaine Picard et tout l'équipage de l'Enterprise.

En 2387, il participe à la création du vaisseau Méduse, qu'utilise l'ambassadeur Spock pour injecter de la matière rouge dans la supernova Hobus qui menace Romulus et l'Empire Stellaire Romulien.

En 2390, dans une chronologie alternative, Geordi était capitaine et commandait l'U.S.S. Challenger NCC-71099. Cette année-là, il poursuivait Chakotay, Harry Kim et Tessa Omond qui avaient volé le Delta Flyer pour aller vers le secteur de Takara, il devait les empêcher de changer l'Histoire car ceux-ci voulaient éviter la destruction de l'U.S.S. Voyager NCC-74656 détruit 15 ans plus tôt.

Sources : Wikipédia et Memory Alpha.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload