• Star Trek French Club

Anniversaire de Sofia Boutella



Aujourd'hui, 3 avril, nous souhaitons un très joyeux anniversaire à Sofia Boutella, alias Jaylah dans Star Trek : Sans Limites sorti en 2016, qui fête ses 37 ans. Sofia Boutella, née le 3 avril 1982 à Bab El Oued (Algérie), est une actrice et danseuse de hip-hop franco-algérienne. Fille du chanteur et compositeur algérien Safy Boutella et d'une mère algérienne architecte nommée Samia, elle apprend la danse classique à l'âge de cinq ans en Algérie. À douze ans, elle quitte l'Algérie avec sa famille pour la France, et découvre la gymnastique rythmique et sportive. Elle commence à danser le hip-hop à 16 ans, puis rejoint la troupe de breakdance des Vagabond Crew, qui remporte le Battle of the Year en 2006. En parallèle, elle se fait repérer à 17 ans par Blanca Li, célèbre chorégraphe ayant déjà travaillé notamment avec Daft Punk, qui lui propose alors un rôle dans son film Le défi où elle interprète Samia. On la voit également dans un spot de publicité pour la marque Narta. La consécration arrive en 2005 lorsque, choisie par le chorégraphe Jamie King, Nike fait d'elle son modèle afin de changer l'image de la marque : plus féminine et plus hip-hop. C'est une étape importante dans la carrière de la jeune danseuse, ce contrat accroît sa notoriété et lui permet de travailler avec de nombreuses stars comme Madonna, dont elle fait en 2005 la tournée The Confessions Tour, Jamiroquai, Rihanna ou encore Mariah Carey. Elle a également tourné dans un clip en 2004, du DJ house suédois Axwell pour Feel The Vibe. Sofia repart en tournée avec Madonna pour son Sticky & Sweet Tour en 2008, et dont les dates sont prolongées jusqu'à fin 2009. Sélectionnée pour le This Is It de Michael Jackson, elle y renonce pour participer à cette prolongation. En 2012, elle fait partie des danseuses qui entourent Madonna dans le show à la mi-temps du Super Bowl XLVI. La même année, elle est l'héroïne du film de danse StreetDance 2. En 2013, elle rejoint la distribution du film d'espionnage Kingsman : Services secrets de Matthew Vaughn, sorti début 2015. Ce rôle de Gazelle, une impitoyable tueuse dont les pieds ont été remplacés par des lames de métal, la révèle au grand public. En 2014, le flop critique et commercial du film de science-fiction britannique Monsters: Dark Continent, suite du succès surprise de 2010, Monsters, de Gareth Edwards, passe ainsi inaperçu. En avril 2015, elle est officialisée pour tenir un rôle clé du troisième opus du reboot de la saga Star Trek. Star Trek : Sans limites sort à l'été 2016 et lui permet de se confirmer dans un registre physique : maquillée de la tête aux pieds, elle incarne Jaylah, une extra-terrestre amenée à s'allier avec les héros. La même année, elle est à l'affiche de deux productions britanniques, qui lui permettent d'incarner des personnages plus développés : le film d'action militaire Tiger Raid, aux côtés de Brian Gleeson et Damien Molony ; puis le thriller dramatique Jet Trash, dont elle est la tête d'affiche, secondée par l'acteur irlandais Robert Sheehan. Elle fait ensuite partie de la distribution de deux blockbusters hollywoodiens sortis durant l'été 2017 : d'abord le reboot de La Momie, La Momie, où elle tient le rôle-titre, face au héros incarné par la star Tom Cruise. Puis elle fait partie du casting entourant l'oscarisée Charlize Theron, titulaire du rôle-titre du thriller d'action Atomic Blonde. Cette exposition médiatique lui permet de recevoir le prix de la star féminine de demain durant le CinemaCon 2017. L'année suivante, elle tente de s'éloigner des blockbusters en évoluant dans deux projets présentés au Festival de Cannes 2018 : tout d'abord, elle tient un second rôle dans le téléfilm de science-fiction Fahrenheit 451, produit par la chaîne câblée HBO, et réalisé par Ramin Bahrani. Elle y évolue aux côtés de la jeune star Michael B. Jordan et de l'expérimenté Michael Shannon. Mais surtout, elle tient l'un des deux premiers rôles du cinquième long-métrage du réalisateur français Gaspar Noé, le drame horrifique Climax. Elle y incarne une jeune danseuse en proie à la démence et la folie. Durant l'été 2018, elle est l'une des vedettes d'Hotel Artemis, un film de science-fiction, réalisé par le scénariste Drew Pearce. L'actrice y donne la réplique à Jodie Foster et à la valeur montante Sterling K. Brown. Biographie de Jaylah (Kelvin Timeline) : Source : "Star Trek Boldly Go #5" - IDW Publishing (non canon) : Jaylah naquit dans les étoiles, sur un petit vaisseau possédé par ses parents. Elle a une grande soeur, Keelah et sa famille se définit comme des commerçants et explorateurs, libre d'aller où bon leur semble. La jeune enfant fut nommée Jaylah d'après les traits noirs sur son visage, inspirant à ses parents son côté farouche. Ces traits sont uniques à chaque individu de cette espèce. Quelques années après sa naissance, alors qu'elle n'est encore qu'une enfant, Jaylah perd sa mère qui décède des suites d'une longue maladie. Afin d'honorer sa mémoire, elle, Keelah et leur père l'envoient reposer auprès des étoiles comme elle le souhaitait. Alors qu'elle est adolescente, elle montre une habileté sans pareille dans l'ingénierie et développe une technologie holographique unique en son genre, lui permettant de matérialiser des images d'elle-même dans un périmètre proche afin de tromper un éventuel assaillant. Alors que sa grande soeur Keelah essaie de l'entraîner au combat, elle se fait prendre au piège de la jeune adolescente. Quelques années plus tard, le petit vaisseau familial arrive en orbite de la planète Altamid. Espérant y trouver une civilisation intelligente pour faire des échanges, le petit groupe se fait attaquer par l'essaim de Krall et s'écrase sur la surface de la planète. Retenue prisonnière, la famille ne sait pas ce qui va leur arriver jusqu'au jour où Krall vient chercher Keelah et l’emmène avec lui. Jaylah et son père comprirent qu'elle ne reviendrait plus. Jaylah et son père parviennent à s'extirper de la prison de Krall et alors qu'ils s'enfonçaient dans la forêt d'Altamid, le père de Jaylah se fait toucher par un tir en plein torse. Ce dernier, encore apte à se battre, intime l'ordre à sa fille de fuir aussi vite et loin que possible. Jaylah, courant à travers les arbres, entend un second tir toucher son père, abattu par Manas, le bras droit de Krall. N'écoutant que son instinct de survie, la jeune femme prit la fuite et courrut jusqu'à ne plus se soucier du temps qui passait, tant qu'elle mettait le plus de distance entre elle et ses poursuivants. Finissant par s'arrêter, elle tomba à genoux et pleura autant qu'elle pouvait. Désormais, elle était seule. C'est alors qu'elle remarqua une partie métallique dans l'obscurité ; explorant les alentours elle finit par découvrir un vaisseau abandonné depuis fort longtemps : l'U.S.S. Franklin, vaisseau de la Fédération depuis longtemps porté disparu. Profitant de sa nouvelle planque, Jaylah fit son possible pour remettre les systèmes du vaisseaux en fonction, apprenant la langue présente sur l'ordinateur de bord, posant divers pièges et traquenards autour de l'épave. Source : "Star Trek Beyond", 2016, (canon) : Jaylah sortait de temps en temps en quête de pièces détachées qu'elle pouvait ramasser sur les épaves des autres vaisseaux pris au piège par l'essaim. Un jour, elle tomba nez-à-nez avec trois aliens voulant capturer une quatrième personne habillée en rouge. Elle affronta seule les trois voleurs avant de fouiller les décombres du vaisseau de l'homme en rouge. Le dévisageant un instant, Jaylah remarqua que l'homme portait un badge représentant le même symbole qu'elle voyait sur le Franklin. Cet homme en rouge n'était autre que "Montgomery Scott" qui tentait désespérément de contacter l'équipage de l'Enterprise. Jaylah et lui s'allièrent afin de retrouver les membres d'équipage et de repartir de cette planète. Plus tard, les deux comparses trouvèrent le capitaine Kirk et Chekov, s'en suivirent McCoy et Spock avant de tous risquer leurs vies pour secourir les survivants de l'Enterprise, prisonniers dans le cratère occupé par Krall. Grâce aux talents combinés de Scotty et Jaylah, le Franklin fut en mesure de quitter Altamid. Jaylah participa à l'anéantissement de l'essaim de Krall, ainsi qu'à contrecarrer le plan de ce dernier sur la base Yorktown. Une fois la paix revenue, la jeune femme libérée d'Altamid, Kirk et Scotty lui proposèrent d'intégrer l'Académie de Starfleet. Sources : "Star Trek Boldly Go #5 & #7" - IDW Publishing (non canon) : À l'Académie, Jaylah fit la connaissance d'autres cadets, notamment Shev Akria l'andorien, T'Laan la vulcaine, Lucia Gonzalez, Grace Chen et Vel K'Bentayr, un Monchezkin. Tous ces cadets, sous la supervision de Scotty, furent amenés sur la planète Babel, où des conférences de paix devaient se tenir entre la Fédération et l'Empire Stellaire Romulien suite à la récente incursion Borg, mais Shev fut accusé d'avoir assassiné l'ambassadeur romulien et alors qu'il était emprisonné, Jaylah, ne doutant pas un instant de son innocence, le délivra et le cacha le temps que l'affaire soit résolue. Quelques temps plus tard, le groupe de cadets, toujours supervisé par Scotty, se rendit à la base Yorktown afin que l'ingénieur-en-chef constate l'évolution des travaux du futur U.S.S. Enterprise NCC-1701-A.

Sources : Wikipédia et Memory Alpha.